Menu
S'identifier
Aérien

Ce qu'on sait du calendrier de reprise des vols du Boeing 737 MAX


Publié le : 18.10.2019 I Dernière Mise à jour : 18.10.2019
{ element.images.0.titre }}
Des centaines de Boeing 737 MAX sont stockés au sol, notamment aux États-Unis, faute de pouvoir re-voler. I Crédit photo Sounder Bruce / Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

Alors que le B737 MAX est cloué au sol depuis la mi-mars, plusieurs compagnies aériennes repoussent encore la date de reprise des vols de leurs appareils. Et les régulateurs américains et européens travaillent sur leurs propres calendriers.

La remise en service du B737 MAX reste toujours aussi incertaine. L'appareil est cloué au sol depuis le crash d'un B737 MAX d'Ethiopian Airlines en mars dernier, suivant un accident identique chez Lion Air en octobre 2018, faisant un total de 346 morts. Depuis, les compagnies aériennes vont de report en report, suspendues aux modifications de Boeing et à la nouvelle certification de l'appareil par les autorités de l'aviation civile.

Boeing a toutefois fait part de son optimisme : l'avionneur affirme que la reprise des vols pourra se faire d'ici la fin de l'année. Un scénario peu réaliste compte tenu de la dernière prise de parole de l'Agence fédérale américaine de l'aviation (FAA) qui assure ne suivre aucun calendrier établi.

Le plus gros client du B737 MAX, la low-cost américaine Southwest Airlines a d'ailleurs décidé hier de repousser la date de reprise des vols au 8 février 2020, contre le 5 janvier initialement. La compagnie, qui compte 34 B737 MAX dans sa flotte, supprime ainsi 175 vols quotidiens de son programme. "En retirant le 737 MAX du service régulier de manière proactive, nous pouvons réduire les annulations de vols de dernière minute", justifie la direction.

Southwest Airlines suit ainsi le mouvement de ses concurrentes, à commencer par American Airlines qui a annoncé, le 9 octobre dernier, un retour de l'appareil à compter du 16 janvier 2020 au lieu du 3 décembre 2019. Les vols prévus jusqu'au 15 janvier 2020 seront bel et bien assurés mais avec d'autres appareils, notamment des 737-800. American Airlines dispose de 24 B737 MAX et elle a déjà repoussé la date de reprise par six fois.

L'agence européenne ne suivra pas l'avis de son homologue américaine

Le 11 octobre, c'était au tour de United Airlines de décaler la reprise des vols au 6 janvier 2020, au lieu du 19 décembre. La compagnie, qui compte 14 B737 MAX, a d'ores et déjà annulé 2800 vols en novembre et 2300 vols en décembre.

Mercredi, Air Canada a quant à elle précisé que le B737 MAX était écarté de ses horaires jusqu'au 14 février 2020. "Nous prenons cette mesure prudente en raison de l'incertitude réglementaire persistante quant au moment où cet appareil sera remis en service", affirme la compagnie, propriétaire de 24 B737 MAX. En attendant, Air Canada précise qu'elle loue 2 gros-porteurs supplémentaires jusqu'au mois de mars, "au moins".

En Europe, Ryanair affirme avoir "de bons signaux pour un redémarrage au premier trimestre 2020". De fait, la low-cost irlandaise est sous pression : elle a commandé 210 B737 MAX et une trentaine d'appareils doivent entrer en flotte d'ici juin 2020.

Or le retour du B737 MAX dans le ciel européen pourrait être décalé par rapport aux États-Unis : l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) a clairement indiqué en septembre qu'elle ne suivra pas automatiquement l'avis de la FAA, contrairement à la pratique précédente. L'EASA entend mener ses propres vols d'essai et aucun test n'a encore été programmé pour l'heure. Plus inquiétant encore pour la reprise des vols en Europe : le 8 octobre, l'EASA a informé son homologue américain qu'elle n'était pas pleinement satisfaite des modifications proposées par Boeing. Le B737 MAX est loin de revenir en piste !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format