Menu
S'identifier
Aérien

Boeing s’enfonce dans la crise des 737 MAX


Publié le : 26.07.2019 I Dernière Mise à jour : 26.07.2019
{ element.images.0.titre }}
Au deuxième trimestre 2019, Boeing, embourbé dans la crise des B737 MAX, a accusé la plus grosse perte de son histoire. I Crédit photo Flickr

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Les résultats financiers de l’avionneur sont dans le rouge et la production de Boeing 737 MAX est désormais menacée.

Nouveau coup dur pour Boeing. Le constructeur aéronautique a enregistré mercredi une perte nette record de près de 3 milliards de dollars au deuxième trimestre. En cause, la crise provoquée par les deux crashs impliquant son avion phare, le B737 MAX. Le chiffre d’affaires trimestriel a plongé de 35%, s’établissant à 15,75 milliards de dollars en raison de la suspension des livraisons de B737 MAX.

Entre avril et juin, Boeing n’a pu livrer que 90 appareils contre 194 à la même période en 2018. Or, les compagnies aériennes ne paient l’intégralité de leur commande qu'au moment de la livraison de l’appareil. Les comptes de l’entreprise américaine sont donc dans le rouge, d’autant que Boeing y a inscrit une charge de 5,6 milliards de dollars liée aux indemnisations concernant le 737 MAX.

Ce dernier restera cloué au sol jusqu’à la validation du correctif du système anti-décrochage MCAS, mis en cause dans les deux crashs d’Ethiopian Airlines et de Lion Air. L’avionneur affirme y travailler et ne le soumettra qu’« une fois remplies toutes les exigences en matière de la certification de la FAA », l’agence fédérale de l’aviation américaine. Boeing espère en effet obtenir une levée de l’interdiction de vol au début du quatrième trimestre 2019.

La production pourrait être arrêtée temporairement

Pourtant, la compagnie américaine Southwest, qui dispose de la plus grosse flotte de B737 MAX, a indiqué jeudi qu’elle ne les ferait plus voler cette année. « Nous avons décidé de façon proactive de prolonger les ajustements du calendrier de vol du MAX jusqu’au 5 janvier [2020] afin de rendre nos opérations plus fiables pour les clients lors de leurs réservations de vols de l’automne et des vacances de fin d’année », explique Southwest dans un communiqué. La compagnie a également été contrainte de suspendre ses opérations au départ de l’aéroport de Newark (New Jersey) et ses vols de et vers Hawaï sont complètement perturbés.

En conséquence, la production des Boeing 737 MAX pourrait être « temporairement » arrêtée. « Si notre estimation du retour en service [du 737 MAX] devait changer, nous pourrions examiner des réductions de cadences de production supplémentaires et d’autres options dont un arrêt temporaire de la production », a déclaré le PDG de Boeing Dennis Muilenberg mercredi. En avril, le constructeur avait déjà réduit ses cadences de production de 52 à 42 appareils par mois.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format