Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush : Pas de retraite pour le tourisme !


Publié le : 04.12.2019 I Dernière Mise à jour : 04.12.2019
{ element.images.0.titre }}
Pas de retraite pour les patrons des institutions touristiques françaises ! I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Le mercredi, c'est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Et cette semaine, le moins que l'on puisse dire, c'est que le mouvement de grève contre la réforme des retraites qui commencera le 5 décembre l'inspire...

Le 5 décembre n’est pas seulement le jour de la grève contre le projet de retraite. C’est aussi le début du congrès Selectour, qui se tient cette année à Jérusalem. Pas de chance ! Les 541 participants vont-ils s’évanouir sur la route de l’aéroport, englués dans les bouchons ? Seront-ils bloqués par un vol annulé ? Et Nicolas Sarkozy, invité d’honneur de cette dixième édition, prendra-t-il le risque de traverser la Méditerranée ? Réponse demain…

Au moins, avec les défaillances d’Aigle Azur, XL Airways et Thomas Cook, le réseau à l’hippocampe est rompu aux gestions de crise ! Dans les agences de voyages de France et de Navarre, pas le temps de faire grève. Il va falloir être sur le pont pour reprotéger les clients. Quant aux dirigeants du tourisme, dont une partie sera en Israël, ils semblent bien éloignés du problème qui préoccupe les Français — comprenez la retraite à 62 ans.

Pas question, ici, d’être atteint de « Macronite » aigüe et de considérer que la fameuse DLC (la date limite de compétence !) ne doit pas dépasser les 50 ans. Allons, soyons généreux, 60 ans… D’autant que, moi-même, je ne suis plus un perdreau de l’année ! Pour autant, on peut légitimement s’interroger sur l’âge des capitaines de notre chère industrie, tout comme on s’interroge à chaque élection présidentielle sur l’âge des candidats.

Le sujet est pour le moins sensible, presque tabou. Mieux que dans le cinéma où les actrices cachent leur âge de peur de ne plus trouver de travail ! La dernière fois que je l’ai évoqué dans les colonnes d’un magazine, il y a déjà quelques années, en ayant « l’audace » de m’interroger sur l’inévitable succession d’un patron de TO, cela m’a même valu une volée de bois vert ! 

Âge minimum à la tête des institutions du tourisme : 66 ans

Alors tant pis pour les inévitables fâcheries qui vont suivre… A ma droite Jean Korcia, 81 ans et patron de Manor depuis… Je ne compte plus ! A ma gauche, Richard Vainopoulos, 66 ans, qui fêtera ses 30 ans à la tête du réseau Tourcom l’année prochaine. Et au centre, Adriana Minchella, dont je préfère taire l’âge par galanterie. Mais celle qui guide le Cediv depuis sa création il y a 15 ans, pourrait faire valoir ses droits à la retraite.  

Le boulot est-il si ingrat qu’aucun quarantenaire ne veuille prendre la succession ? Tous sont réélus haut la main, souvent faute de combattant. Mieux qu’une « démocratie » africaine ! Ne faudrait-il pas pour autant, dans les statuts, limiter la durée des mandats ? Neuf ou douze ans, ce ne serait déjà pas si mal…

Il est vrai que les « hautes instances » de la profession ne donnent pas toujours l’exemple. A la tête du Seto depuis 1996, René-Marc Chikli a fêté ses 70 ans, une petite année de moins que Jean-Pierre Mas. Mais ce dernier ne préside les Entreprises du Voyage que depuis 5 ans ! On saura dans quelques semaines s’il est candidat à un troisième mandat…

Dans cet inventaire à la Prévert, Selectour fait finalement bande à part. Après les longues années Demonchy, cinq présidents se sont succédés. Parfois dans la douleur, mais toujours avec un certain sens de la démocratie. Depuis 2018, le rôle du président (Valéry Muggeo) s’efface néanmoins au profit du président du directoire, poste créé en 2018 et tenu par Laurent Abitbol. A « seulement » 54 ans, il a encore le temps de penser… à la retraite !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format