Menu
S'identifier
Aérien

Les salariés d'Air France se serrent la ceinture... pour mieux payer leur futur PDG


Publié le : 17.07.2018 I Dernière Mise à jour : 18.07.2018
{ element.images.0.titre }}
Le salaire du PDG d'Air France pourrait être augmenté de 300%. I Crédit photo GianlucaCiroTancredi - stock.adobe.com

Auteur

  • Didier Forray

Le conseil d'administration d'Air France-KLM souhaiterait tripler le salaire du futur PDG afin d'attirer des candidats de carrure internationale. Les syndicats vont apprécier…

Même si on n'en connaît pas encore l'issue, la nomination du nouveau PDG d'Air France mériterait d'être adaptée en pièce de théâtre. Après le départ fracassant de Jean-Marc Janaillac en mai, la lettre vengeresse du directeur financier de Veolia à qui on promettait le poste, l'annonce de l'arrivée d'Accor dans le capital, la lettre ouverte de pilotes à Emmanuel Macron, la rumeur vite démentie de l'arrivée de la présidente de la RATP et le report à septembre de la nomination, voici le dernier rebondissement en date. Selon le Journal du Dimanche, le conseil d'administration d'Air France-KLM aurait l'intention de tripler le salaire du futur PDG afin de séduire les meilleurs candidats.

Le salaire hors primes pourrait ainsi s'élever à 2,5 millions d'euros par an, contre 600 000 euros aujourd'hui, auxquels se sont ajoutés 500 000 euros de primes en 2017. Le conseil d'administration d'Air France-KLM entendrait ainsi rivaliser avec les salaires proposés par Lufthansa et IAG. Le patron de Lufthansa, Carsten Spohr, a reçu 4 millions d'euros l'an dernier tandis que Willie Walsh, le président d'IAG, s'est vu remettre près de 9 millions d'euros en 2015, en incluant les primes.

Le PDG de Japan Airlines, l'exception à la règle

Autre exemple avec le nouveau directeur général d'EasyJet qui touche un salaire annuel d'environ 800 000 euros, auxquels s'ajoutent jusqu'à 1,7 million d'euros de primes. Une originalité toutefois : Johan Lundgren a décidé en janvier dernier de baisser légèrement son salaire de base, de 840 000 euros à 800 000 euros, pour l'aligner avec celui de son prédécesseur, Carolyn McCall.

En revanche, le conseil d'administration d'Air France-KLM ne semble pas vouloir prendre exemple sur l'ancien PDG de Japan Airlines, Haruka Nishimatsu. Le patron de la compagnie japonaise de 2006 à 2010 a touché environ 70 000 euros en 2007, un salaire inférieur à celui des pilotes de la compagnie, et il n'a perçu aucune prime. Ce PDG atypique, obnubilé par les économies et le redressement de la compagnie, avait même son bureau dans un open-space et il se rendait au siège de la compagnie en bus.

Une augmentation de 7% réclamée en vain

L'idée lancée par le conseil d'administration d'Air France-KLM ne devrait pas manquer en tout cas d'irriter les organisations syndicales, alors que les rémunérations des salariés d'Air France sont bloquées depuis 2012 et que l'intersyndicale a organisé 15 jours de grève depuis février pour demander une augmentation de 7% des salaires sur 4 ans. Des revendications qui se sont soldées par rien d'autre sinon le départ de Jean-Marc Janaillac, désavoué par un référendum auprès des salariés.

D'après le JDD, le ministère des Finances rappelle que l'État est actionnaire minoritaire avec 14% du capital et que "le conseil d'administration de la compagnie aérienne est souverain pour avancer dans cette direction". Dans le même temps, la piste d'une double gouvernance franco-hollandaise pourrait tenir la corde. La suite au prochain épisode...

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format