Menu
S'identifier
Aérien

L'A380 n'empêche pas Emirates de gagner de l'argent, bien au contraire !


Publié le : 12.11.2019 I Dernière Mise à jour : 12.11.2019
{ element.images.0.titre }}
Emirates compte un total de 113 Airbus A380 dans sa flotte. I Crédit photo Pixabay

Auteur

  • Didier Forray

Quel est le secret d'Emirates ? La compagnie émiratie a présenté d'excellents résultats semestriels alors même qu'elle compte une centaine d'Airbus A380 dans sa flotte, un appareil aujourd'hui décrié pour son manque de rentabilité.

Alors que Lufthansa annonce des suppressions d'emplois en Autriche et que le groupe Air France-KLM a enregistré un recul de son résultat net de 420 millions d'euros au troisième trimestre, Emirates se porte comme un charme. La compagnie émiratie annonce une envolée de 282% de ses bénéfices sur le premier semestre de son exercice 2019-2020, à un peu plus de 213 millions d'euros. Le taux de remplissage progresse de 2,3 points, atteignant le chiffre enviable de 81,1%, pour un total de 29,6 millions de passagers. Seul bémol : le chiffre d'affaires du groupe affiche une légère baisse de 2%. Un recul que l'entreprise attribue notamment à la fermeture d'une des pistes de l'aéroport de Dubai pendant 45 jours, à des effets de change défavorables et à la faillite de Thomas Cook.

Emirates apparaît donc comme une compagnie parfaitement rentable alors même que sa flotte est composée de 113 Airbus A380, un appareil accusé de ne plus être suffisamment économique par les autres compagnies. Cet été, le conseil d'administration d'Air France a ainsi décidé de sortir les 10 A380 de la flotte d'ici 2022. Lufthansa, Qatar Airways et Singapore Airlines ont, elles aussi, entamé le processus de retrait du gros porteur. Emirates elle-même entend réduire progressivement sa flotte d'A380, qui s'élève aujourd'hui à 113 appareils, en commandant 150 B777X.

Mais le retrait de l'A380 sera très progressif. Le président d'Emirates, Tim Clark, estime que "le nombre d'A380 s'élèvera aux alentours de 90 à 100 d'ici le milieu de la prochaine décennie". "L'A380 restera une composante majeure de notre parc au moins pour les 15 prochaines années", poursuit-il. Preuve qu'Emirates ne tourne pas la page de l'A380 si vite, la compagnie émiratie a reçu trois nouveaux A380 au cours du premier semestre 2019-2020 et trois nouveaux A380 doivent être livrés d'ici la fin de l'exercice en cours.

Emirates croit toujours au hub

Le transporteur va également déployer une nouvelle classe Premium Economy à bord de ses A380 à partir de novembre 2020. Un moyen d'attirer une nouvelle clientèle et d'augmenter les revenus. La compagnie met d'ailleurs toujours en avant les services inédits disponibles à bord du géant des airs, en particulier les deux cabines de douche en First et le salon à bord accessible aux passagers de First et Business. Des arguments commerciaux rappelés à l'occasion du lancement de la première liaison en A380 entre Dubaï et Le Caire en octobre.

Surtout, Emirates croit toujours à la stratégie de hub. Elle vient de renforcer ses liens avec la low-cost Flydubai, afin d'optimiser les horaires et d'ouvrir de nouvelles destinations, à l'image de cette nouvelle liaison entre Naples et Tachkent, la capitale de l'Ouzbékistan, via Dubaï. Au total, le réseau de la compagnie couvre 158 destinations dans 84 pays !

Le patron d'Emirates reconnaît enfin que la demande pour l'A380 sur le marché de l'occasion est très faible et que la compagnie n'a de toute façon pas d'autres choix que de faire durer ses appareils. Et Emirates a même une idée inédite pour faire des économies : les deux premiers A380 retirés du service serviront à récupérer des pièces détachés. "Cela vaut le coup de réutiliser les trains d'atterrissages plutôt que d'en acheter des neufs à 25 millions de dollars pièce", lance Tim Clark.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format