Menu
S'identifier
Aérien

Faut-il aussi s'inquiéter pour la compagnie TAP Portugal ?


Publié le : 26.09.2019 I Dernière Mise à jour : 26.09.2019
{ element.images.0.titre }}
TAP Portugal a battu son record de passagers transportés sur le premier semestre 2019. I Crédit photo Laurent Errera / Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

La compagnie aérienne portugaise fait état de lourdes pertes sur le premier semestre 2019. Elle entrevoit toutefois des perspectives positives pour la suite de l'année.

Alors qu'Aigle Azur, XL Airways et Adria Airways se battent pour leur survie, TAP Portugal est à son tour secouée. Le groupe TAP, maison mère de la compagnie aérienne portugaise, annonce une perte nette de 119,7 millions d'euros sur le premier semestre 2019. Les plus mauvais chiffres jamais publiés par la compagnie depuis sa privatisation partielle en 2015.

Le groupe explique cette perte record par la forte baisse de ses recettes au Brésil, en chute de 43,1 millions d'euros, et l'augmentation des coûts du personnel, de l'ordre de 35,3 millions d'euros, en hausse de 10,6% par rapport au premier semestre 2018. "Le premier semestre de l'année 2019 a été marqué par une période globalement négative pour l'aviation civile européenne et les résultats de TAP Portugal au cours de cette période sont en ligne avec la tendance baissière observée chez toutes les grandes compagnies européennes", commente la compagnie.

L'horizon devrait se dégager dans les prochains mois

Face à ces mauvais chiffres, TAP Portugal se veut toutefois rassurante. Le groupe insiste d'abord sur le fait que l'essentiel des pertes ont été enregistrées au premier trimestre. "Le résultat net du deuxième trimestre s'est amélioré avec une perte qui s'est élevée à 9 millions d'euros, ouvrant la voie à une reprise", insiste l'entreprise.

TAP Portugal met aussi en avant des perspectives positives sur ses principaux marchés et les effets bénéfiques de la modernisation de sa flotte. La compagnie a d'ailleurs reçu son 100e appareil en mai dernier. Elle compte aujourd'hui 106 avions et une trentaine de nouveaux appareils doivent entrer en flotte d'ici la fin de l'année.

Autres développements : TAP Portugal s'est déployée vers le Moyen-Orient, avec une liaison quotidienne entre Lisbonne et Tel Aviv depuis avril, et elle s'est renforcée aux États-Unis, avec l'ouverture en juin de lignes vers San Francisco, Chicago et Washington.

"Cette année devrait s'achever sur un résultat opérationnel meilleur qu'en 2018", avance la compagnie. Signe positif, TAP Portugal a battu un nouveau record, avec un total de 7,9 millions de passagers transportés sur le premier semestre, en augmentation de 4,8% par rapport au premier semestre 2018. La hausse a même atteint 11,5% sur les mois de juillet et août 2019 par rapport à l'été précédent. "Cela consolide le lancement d'une trajectoire de reprise sur le second trimestre", assure TAP Portugal.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format