Menu
S'identifier
Aérien

Dans une mauvaise passe, Adria Airways cherche (elle aussi) un investisseur


Publié le : 24.09.2019 I Dernière Mise à jour : 24.09.2019
{ element.images.0.titre }}
Adria Airways espère pouvoir reprendre ses vols normalement jeudi 26 septembre 2019. I Crédit photo Transport Pixels / Flickr

Auteur

  • Didier Forray

La compagnie aérienne slovène est écrasée par une dette qui s'élèverait à plus de 60 millions d'euros. L'entreprise dit chercher "activement" un investisseur.

Après la faillite d'Aigle Azur et le placement en redressement judiciaire de XL Airways, une autre compagnie aérienne européenne est en difficulté. La slovène Adria Airways a annoncé la suspension de la quasi totalité de ses vols prévus les 24 et 25 septembre, dont sa liaison entre Paris-CDG et Ljubljana. Seule une liaison vers le hub de Francfort est maintenue, avec un vol Francfort-Ljubljana aujourd'hui et un Ljubljana-Francfort demain.

"A ce stade, la société recherche activement des solutions en coopération avec un investisseur potentiel", explique la compagnie sur son site. "Le but est de faire voler Adria Airways à nouveau conformément au planning de vols et que l'arrêt de certaines opérations soit effectivement temporaire".

Adria Airways n'en dit pas plus sur sa situation financière mais celle-ci n'est pas brillante : la compagnie est déficitaire de façon chronique depuis 2016. Elle avait alors enregistré un bénéfice de 3,2 millions d'euros, après une perte de près de 9,2 millions d'euros en 2015 et un bénéfice de seulement 900 000 € en 2014. Et les pertes se sont élevées à 5,4 millions d'euros en 2017 et aux alentours de 14 millions d'euros l'an dernier. Pire, selon des indiscrétions qui ont filtré dans la presse, Adria Airways aurait déjà enregistré une perte de plus de 10 millions d'euros sur le seul premier trimestre 2019.

Une dette estimée à 60 millions d'euros

Depuis plusieurs mois, la compagnie fait notamment face à de nombreuses annulations, par manque d'équipages ou à cause d'opérations de maintenance plus longues que prévu. A cela s'ajoutent des taux de remplissage faibles en dehors de la saison estivale. Au total, sa dette s'élèverait quant à elle à plus de 60 millions d'euros. Vendredi dernier, l'aviation civile slovène a d'ailleurs confirmé que deux Bombardier CRJ900 d'Adria Airways ont été remis à leur propriétaire Trident Aviation pour couvrir une partie de la dette.

Fondée en 1961, Adria Airways est détenue par le fonds allemand 4K Invest depuis 2016, via sa filiale AA International Aviation Holding. La compagnie compte environ 500 salariés et elle dispose d'une flotte de 12 appareils mais aucun ne lui appartient en propre. La compagnie est membre de Star Alliance depuis 2004.

Reste maintenant à savoir si Adria Airways pourra repartir jeudi, après cette annonce désastreuse en termes d'image. Comme pour XL Airways, le temps tourne

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format