Menu
S'identifier
Economie

Jamais aussi peu de défaillances dans le tourisme malgré un septembre noir


Publié le : 31.10.2019 I Dernière Mise à jour : 31.10.2019
{ element.images.0.titre }}
Seulement 6 défaillances d'agences de voyages ont été enregistrées sur le troisième trimestre 2019. Une bonne nouvelle. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

Selon le bilan publié par Altares, le nombre des défaillances d'entreprises au cours du troisième trimestre 2019 retrouve son niveau d'avant la crise. Le tourisme fait partie des secteurs bien orientés, malgré les défaillances de trois marques majeures du secteur…

Malgré les faillites retentissantes de Thomas Cook, XL Airways et Aigle Azur, les entreprises françaises vont mieux. Selon le cabinet Altares, le nombre global des défaillances d'entreprises en France a enregistré un fort recul au cours du troisième trimestre 2019, en baisse de 9,2% par rapport au 3ème trimestre 2018. "Avec 10 500 jugements prononcés, ce troisième trimestre est le meilleur depuis celui de 2007", observe Thierry Million, directeur des études Altares, qui précise que le troisième trimestre 2019 revient à un niveau comparable à celui d'avant la crise économique de 2008-2009.

Quid du tourisme ? Dans le détail, la situation apparaît très contrastée pour les différents acteurs du secteur. Du côté des bonnes nouvelles, les agences de voyages enregistrent leur meilleur mois en matière de défaillances depuis la mise en place du palmarès en 2013, avec seulement 6 procédures de redressement ou de liquidation judiciaire sur le troisième trimestre 2019, soit 7 défaillances de moins qu'à la même période en 2018. Ce résultat encourageant intervient après un début d'année pourtant difficile, marqué par 9 défaillances d'agences sur le deuxième trimestre 2019 et, surtout, 26 défaillances sur le premier trimestre.

Record battu aussi pour les services de réservation, qui affichent une seule défaillance sur le troisième trimestre 2019, contre 11 lors du 3ème trimestre 2018. La tendance est tout aussi positive pour les voyagistes : le décompte des défaillances des TO revient à son plus bas niveau, avec une seule défaillance sur le troisième trimestre 2019, contre 4 l'an dernier.

Le transport aérien tricolore durement touché

Les entreprises de transport fluvial sont quant à elle parfaitement à flot : aucune procédure n'a été constatée depuis le début de l'année, après un total de 4 défaillances l'an dernier. Le transport maritime et côtier de passagers ne déplore lui non plus aucune défaillance sur le troisième trimestre mais le secteur a été marqué par 3 défaillances lors du trimestre précédent.
Du côté du transport routier, la situation s'améliore par rapport à l'an dernier.

Seules 4 entreprises ont procédé à l'ouverture d'une procédure de redressement ou de liquidation judiciaire au cours du 3ème trimestre, autant qu'au 2ème trimestre. Et la tendance apparaît mieux orientée qu'en 2018 : le bilan se chiffre à 16 défaillances depuis le début de l'année, contre 23 procédures sur les 9 premiers mois de 2018.

Reste deux grands perdants… Sans surprise, les défaillances s'envolent dans le transport aérien, avec 2 défaillances sur le troisième trimestre, Aigle Azur et XL Airways. Avec 3 défaillances depuis le début de l'année, l'année 2019 reste encore en dessous des 5 procédures de l'année 2018. Enfin la situation est clairement inquiétante pour les sociétés de transports de voyageurs par taxis. Le 3ème trimestre totalise à lui seul 110 défaillances, 3 de plus que sur le 3ème trimestre 2018. Et l'année 2019 s'aggrave nettement par rapport à 2018, avec déjà 413 défaillances, contre 376 sur les 9 premiers mois de 2018. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format