Menu
S'identifier
Publi-redactionnel

Écosse et gastronomie, une association pour le moins appétissante


Publié le : 23.02.2022 I Dernière Mise à jour : 18.03.2022
{ element.images.0.titre }}
Ile de Fetlar, Shetland I Crédit photo VisitScotland / Paul Tomkins

L’art de vivre à l’écossaise ne peut être dissocié des produits phares qui ont fait sa réputation. Si on y voyage d’abord pour sa nature, sa culture et son histoire, la route des distilleries et les étapes dans les fermes et auberges constituent d’autres motivations appétissantes. L’Écosse offre sa version originale de la gastronomie britannique.

 

Parmi les tendances profondes qui vont marquer les voyages d’aujourd’hui et encore plus de demain, le retour à une forme d’authenticité, le contact social et sensoriel avec le terroir, le partage d’une véritable identité culturelle à travers les productions locales sont de plus en plus une requête des visiteurs. L'Ecosse y apporte une réponse originale et renouvelée à travers les différentes facettes de son agritourisme.

Ce terme générique recouvre des réalités beaucoup plus savoureuses, goûteuses voire quelque peu enivrantes… Haggis, bœuf Angus et légumes divers, mais aussi whisky, bières, ales et encore chocolats, crème glacée, poissons et crustacés… un véritable étal de marché qui s’apprécie et se déguste en suivant les chemins escarpés, les routes de la campagne écossaise, ses champs de tourbe et ses sentiers côtiers. Des parcours qui vous feront sortir des chemins battus habituels.

Pour s’en convaincre, il suffit de parcourir les propositions qui sont contenues dans la brochure digitale A taste of Scotland – Foodies Trails. Il ne faut pas moins de 120 pages pour lister toutes les opportunités de découvrir, récolter, goûter les spécialités écossaises sous toutes leurs formes et dans toutes les régions.

 

Expériences à la ferme, rencontre avec les producteurs

L’agritourisme se pratique d’abord au plus près de la source de production, en partageant, par exemple, un moment de la vie des fermiers écossais de l’Aberdeenshire. De nombreuses expériences immersives sont proposées, que ce soit tout près d’Édimbourg à la Craigie’s Farm pour y cueillir soi-même fruits et légumes de saison ; ou encore à la Carfrae Farm pour rencontrer la 3ème génération des Gibson et loger dans un cadre rustique mais aux aménagements très contemporains.

Autre expérience à tenter, séjourner sur les terres du domaine Lennox of Lomond, sur les rives du Loch Lomond, une ferme fondée en 1750 et toujours exploitée de nos jours par la 11ème génération de Lennox. Ce véritable clan familial fait le régal des programmes télé sur la vie à la ferme. Les cottages y sont confortables et les activités y sont autant instructives que gustatives.

Dans la région de Dumfries & Galloway, Kitchen Coos & Ewes propose de véritables safaris dans un immense élevage bovin où cohabitent toutes les races de vaches écossaises. Les différentes excursions finissent toutes autour d’une table généreuse garnie de produits locaux.

Pour une approche plus pédagogique, le National Museum of Rural Life, au sud de Glasgow, offre une vision synthétique de la vie rurale en Ecosse à travers ses expositions, sa ferme modèle et ses programmes éducatifs.

Kitchen Coos & Ewes, Aberdeenshire
Crédit photo : VisitScotland / Kenny Lam

 

Mettre la main à la pâte

Et pour vos clients qui voudront se plonger encore davantage dans la gastronomie écossaise, le pays offre pas mal d’opportunités de préparer soi-même les spécialités à déguster ensuite, ou au minimum de participer à leur élaboration.

Plusieurs fermes et propriétés proposent des cours de cuisine pour tout savoir du haggis, du shortbread ou des oatcakes. Glenside Farm, au nord de Glasgow, propose plusieurs formules pour vivre une véritable Haggis Experience. Présentée comme le plat national et abordée avec un brin de suspicion, la panse de brebis farcie ne laisse personne indifférent, surtout pas les Écossais qui en raffolent vraiment. C’est l’occasion de savoir pourquoi.

A proximité de Perth, c’est la Ballintaggart Farm qui allie séjour touristique, restaurant gastronomique et cours de cuisine autour d’un Chef de la nouvelle génération, Chris Rowley, propriétaire des lieux.

La pâtisserie n’est pas oubliée avec d’autres spécialités locales : les chocolats de Iain Burnett dans le Perthshire, les gâteaux et cookies de la Campbell’s Baking Experience… voire les produits laitiers de Cream O’Galloway.

Chocolatier Iain Burnett
Crédit photo : VisitScotland / Kenny Lam

 

En osmose avec la nature

Sans chercher à se surpasser en cuisine, on peut tout simplement vouloir séjourner dans un lieu qui marie détente, grands espaces naturels, cuisine sophistiquée et rencontre avec la population locale.

Plusieurs domaines, châteaux, manoirs combinent ces différentes options rurales sans être rustiques. A Craufurdland Castle Estate, à Teasses Estate ou encore à Rothiemurchus Estate, on peut se prendre pour un gentleman farmer, jusqu’à chasser la grouse ou pêcher le saumon ou plus simplement visiter le potager en discutant avec le jardinier.
On peut se faire une idée de la diversité des séjours en faisant un tour sur le site du National Trust for Scotland.

16871.jpg
Pêche au saumon
Crédit photo : VisitScotland / Paul Tomkins

 

En prenant la route avec modération

Si de nos jours beaucoup de pays proposent leur version du whisky, il reste bien une boisson nationale, née dans les collines écossaises qui recèlent au moins 130 distilleries réparties sur tout son territoire. Il n’aura le droit de porter la mention Scotch Whisky que s’il est resté au moins trois ans dans les futs dans l’une des cinq régions écossaises qui lui apportent son identité propre : Islay, Campbeltown, Highland, Lowland, Speyside.
Plusieurs « routes » s’offrent au visiteur qui veut se familiariser avec les étapes de la distillation jusqu’au moment crucial de la dégustation et ainsi savoir, en expert, distinguer le single malt du blended grain.

Les itinéraires sont nombreux et se renouvèlent avec l’apparition d’une nouvelle distillerie ou d’un nouveau regroupement comme celui du Hebridan Whisky Trail, une façon originale et chaleureuse d’aborder les îles Hébrides.

Le 15 mai a été décrété Journée Mondiale du Whisky et tout le mois s’anime de festivités dans les villes et les villages écossais, mais le reste de l’année les visites n’en sont pas moins intéressantes.
Les distilleries ouvertes sont listées sur le site de VisitScotland. Cliquez ICI.

Distillerie Laphroaig sur l’île d’Islay
Crédit photo : VisitScotland / John Duncan

 

Autres boissons, autres sensations

Si le whisky domine naturellement le paysage écossais, le gin est en train de marquer des points et on assiste à une véritable renaissance des distilleries spécialisées qui cultivent leurs propres baies et autres ingrédients nécessaire à la distillation.
Plusieurs d’entre elles ouvrent leurs portes pour faire partager leur différence : Pixel Spirits Distillery & Gin School, Lindores Abbey distillery ou encore Arbikie Highland Estate distillery. Le site de VisitScotland est une mine pour trouver les autres. Cliquez ICI.

Alambiques de la Borders Distillery
Crédit photo : VisitScotland / PRImaging

 

La bière en Ecosse

Avec 180 brasseries (selon le site Brewed in Scotland qui recense les brasseries) de Arran à Maclay, dont plus de 50 microbrasseries, à travers le pays, la variété et la qualité de la bière en Écosse est plus grande que jamais. Les grandes brasseries ont commencé à se développer à partir du XVIe siècle et à s’unir pour améliorer encore leur production comme l’Edinburgh Society of Brewers fut fondée en 1598..

Puis le développement des brasseries a connu des hauts et des bas. On en comptait près de 300 en 1840 et moins d’une centaine un siècle plus tard, et jusqu’à une douzaine seulement encore en activité dans les années 70..

Avec l’apparition des micro-brasseries, l’engouement a suscité de nouvelles vocations et de nouvelles expériences se multiplient qui sont autant d’opportunités de les tester comme Brewdog Ellon Brewery ou Cairngorm Brewery.
Pour construire son propre circuit, cliquez ICI.

La parole à Mylène Campalto d’Abbey Tours

Abbey Ireland & UK est une agence réceptive fondée en 1978, avec des bureaux à Edimbourg et à Dublin. Notre coeur de métier : vendre et promouvoir les destinations du Royaume-Uni et de l'Irlande aux professionnels du voyage.

Nous avons toujours proposé des visites et expériences authentiques et locales: nous sélectionnons régulièrement de nouveaux fournisseurs partout en Ecosse qui nous aident à offrir des circuits créatifs, invitant à découvrir les grands espaces et les richesses culinaires du pays. Découvrez un de nos circuits !

Le coup de cœur de Mylène Campalto, représentante commerciale en France : la North Coast 500, située tout au nord du pays, est une des plus belles routes du Royaume-Uni pour moi !

 

 

A (re)découvrir :

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format