Menu
S'identifier
Publi-redactionnel

En 2022, répondez à l’appel de l’Écosse


Publié le : 06.11.2021 I Dernière Mise à jour : 08.11.2021
{ element.images.0.titre }}
Dunnottar Castle I Crédit photo VisitScotland / Kenny Lam

Hôte de la récente Conférence sur le Climat, l’Écosse peut se targuer d’un engagement de longue date pour la protection de la nature et de ses paysages sauvages. De plus, elle cultive ce sens de l’hospitalité authentique que recherchent les voyageurs en quête de sens et d’expériences mémorables.

 

Sans doute plus qu’une autre, elle peut offrir ce mélange unique de dépaysement de proximité, de culture ancestrale entre mythes et légendes, entre monstre du Loch Ness, Kelpies et châteaux hantés de Crathes ou de Glamis, entre vestiges des batailles de William Wallace ou Robert the Bruce, mais sans oublier ce qui a fait aussi la réputation mondiale du pays, le whisky et le haggis, le plat national écossais. L’exotisme à portée de main.

 

Une destination accessible

Les clients français peuvent entrer en Écosse sans visa, en présentant un passeport en cours de validité pendant tout le séjour (obligatoire depuis le 1er octobre 2021). La destination est desservie par de nombreux vols directs et accessible par train ou ferry en passant par l’Angleterre.

En revanche, compris dans la zone Orange définie par le gouverment français, le Royaume-Uni et donc l’Écosse ont édicté des mesures de contrôle sanitaire impératives qui s’appliquent à nos ressortissants. Elles sont susceptibles d’évoluer mais vous pouvez déjà les découvrir en cliquant ici.

 

Entre les villes, mon cœur balance

L’entrée en Écosse se fera le plus souvent par l’une ou l’autre de ses deux grandes métropoles que sont Édimbourg et Glasgow. Chacune rivalise en patrimoine culturel et historique qui mérite plus qu’une simple étape, au moins le temps de visiter le palais de Holyroodhouse dans la « ville royale » et de suivre les pas de Charles Rennie Mackintosh, architecte et designer de Glasgow. Mais vos clients pourront choisir de visiter d’autres villes à la personnalité forte : Dundee, reconnue par l’Unesco comme l’une des 40 capitales mondiales du Design avec son musée V&A, Inverness, la capitale des Highlands qui donne aussi la possibilité de voir les dauphins dans l’estuaire du Moray Firth ou encore Perth, l’ancien siège de la royauté écossaise et son palais de Scone.

 

Chateau d'Edimbourg - Credit VisitScotland / Kenny Lam

 

Un roadtrip à travers le temps et l’espace

Idéalement, l’Écosse se découvre par la route, et pour les adeptes des mobilités douces, il est possible de louer une voiture électrique (les bornes de recharge y sont très nombreuses) ou un vélo pour prendre son temps. Il ne reste plus qu’à construire son circuit au gré de ses envies, autour d’une thématique particulière : histoire, aventure, gastronomie, ou lieux de tournage…  De fait, le pays recèle de nombreux sites historiques chargés d’émotion pour remonter le temps depuis la préhistoire et ses menhirs, encore visibles à Callanish, en arpentant les terres de Bannockburn, victoire éphémère de Robert Bruce, sur les traces de Marie Stuart à Loch Leven, ou encore en revivant la bataille de Culloden aux côtés de Bonnie Prince Charlie. Du haut des Highlands, plus de 6 000 ans d’histoire vous contemplent.

Chaque époque a laissé sa trace, notamment à travers les 3 000 châteaux qui parsèment le pays. Chaque époque a son musée, le musée national de l’Ecosse à Édimbourg, Kelvingrove à Glasgow, musée de la Marine à Aberdeen et comment ne pas mentionner les 120 distilleries de whisky qui sont autant d’étapes pour des dégustations, raisonnables bien sûr.

 

Loch Restil - Credit VisitScotland / Paul Tomkins

 

VisitScotland facilite la tâche en multipliant les propositions thématiques via ces différents liens :

 

Des itinéraires tout tracés

VisitScotland vous suggère même de proposer des circuits déjà tout tracés, de la route North Coast 500 dans les Highlands du nord, à la North East 250, au nord-est, qui relie la route des châteaux et la route du whisky jusqu’à la South West Coastal 300 pour découvrir le sud ouest écossais. En tout une vingtaine de routes balisées avec leurs centres d’intérêt, dont une proposition originale : la découverte du pays au travers des 13 sites classés en Écosse au patrimoine mondial de l’Unesco. Plus étendue, un circuit des îles, il y en a près de 800 en Écosse, de l’ile de Skye, la plus connue, à l’archipel des Shetland, les plus au nord.

L’Écosse, c’est avant tout une grande diversité de paysages, de glens (vallées) en loch (lacs) et munros (montagnes), de Glencoe au Loch Lomond ou Loch Ness en traversant la forêt de Galloway ou les deux parcs nationaux des Cairngorms et des Trossachs.  

Vous l’aurez compris, l’Écosse est LA destination qu’il faut recommander aux adeptes de l’évasion naturelle, de la quête de l’authentique, des amoureux de l’Histoire et des histoires et de la chaleur humaine.

 

Informations pratiques en consultant les liens suivants :


A suivre dans les prochaine semaines :
•    L’Écosse, le bon élève du tourisme responsable
•    Expériences urbaines
•    Haggis, whisky et autres spécialités
•    Monstres légendaires, personnages historiques et créatures mythiques

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format