Menu
S'identifier
Aérien

Pourquoi Ben Smith va remporter la bataille sur l’avenir de Transavia


Publié le : 28.05.2019 I Dernière Mise à jour : 28.05.2019
{ element.images.0.titre }}
Le patron d’Air France-KLM est en passe de convaincre les pilotes de booster le développement de Transavia. I Crédit photo Elodie Gregoire

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Le syndicat des pilotes SNPL a accepté hier de « négocier avec la direction le développement de Transavia ». La limite de 40 avions pourrait être supprimée avant l'été.

Après une sortie de crise sociale (par le haut) l’an dernier, le patron d’Air France-KLM est cette fois en passe de convaincre les pilotes de booster le développement de Transavia. La low cost du groupe, qui a affiché de très bons résultats en 2018, était jusqu’à présent bloquée par un accord limitant à 40 le nombre d’appareils au sein de sa flotte.

Une mesure qui fera bientôt partie du passé. Le syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) a annoncé hier être « volontaire pour négocier avec la direction le développement de Transavia ». « Un cycle de négociation portant sur l’expansion de Transavia France » s’ouvre ainsi cette semaine, a annoncé le SNPL dans un communiqué.

"Un accord d'ici juillet"

Un changement de position des pilotes porté par le nouveau président du SNPL Air France, Guillaume Gestas, lui-même commandant de bord détaché chez Transavia. « Le SNPL s’engage dans cette négociation avec confiance afin de trouver les modalités d’un accord qui permette à Transavia de devenir un acteur low-cost majeur. »

Établi dans un accord de 2014 pour limiter le transfert d’activité depuis Air France-KLM, ce quota de 40 appareils est sur le point d’être atteint avec 38 avions en rotation d’ici à cet été. « On s’est fixé l’objectif d’aboutir à un accord d’ici juillet », a précisé à l’AFP Guillaume Schmid, vice-président du SNPL Air France.

« Cette nouvelle avancée est un signe fort de l’amélioration des relations sociales et de la culture du dialogue au sein d’Air France », s’est réjoui Ben Smith via un communiqué diffusé lundi. Et une bataille de plus sur le point d'être remportée par le nouveau patron du groupe franco-néerlandais...

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format