Menu
S'identifier
Tendances

Ils ont fait 2018 dans la production


Publié le : 20.12.2018 I Dernière Mise à jour : 21.12.2018
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • La rédaction

Quels ont été les temps forts de l’année ? Les événements marquants ? Retrouvez en cinq points ce qu’il faut retenir de 2018 dans le tour-operating.

1 - Kuoni France racheté par Der Touristik

Cinq ans d’indépendance et revoilà Kuoni France et l’ensemble de ses marques dans le giron de l’un des plus grands groupes touristiques européens. Le TO a été racheté au printemps 2018 par l’Allemand Der Touristik, filiale de Rewe, qui possédait déjà l’ensemble des tour-opérateurs de l’ex-groupe suisse Kuoni. En mars 2013, Kuoni France avait été repris par ses dirigeants Emmanuel Foiry, président, et  Eros Donadello, directeur financier, associés aux principaux managers de l’entreprise. Pour ces derniers, confirmés à leurs postes, la cession est une bonne opération sachant que Der Touristik en profite de son côté pour prendre stratégiquement pied en France.

A lire :

Interview exclusive d'Emmanuel Foiry, président de Kuoni France

Kuoni France sur le point d'être vendu à Der Touristik

 

2 - Asia racheté par sa direction

Le décès de Jean-Paul Chantraine, le 5 septembre, a précipité les choses mais le projet de transmission était écrit depuis un an. La reprise d’Asia par le comité de direction a été signée officiellement le 11 décembre. Le directeur général, la directrice du marketing, les deux co-directeurs de la production, le directeur des transports et de la DSI et la directrice de l’exploitation (les 6 membres de ce comité de direction) sont devenus actionnaires du TO. Le comité de direction s’associe à trois fonds d’investissement français pour cette opération : Adaxtra Capital, UI Gestion et NCI Capital. Objectif : pérenniser le projet, la marque, les équipes et les valeurs et accélérer la croissance d’Asia.

A lire :

Exclusif : la direction d'Asia et trois fonds d'investissement rachètent le TO

 

3 - Times Tours se paie Travel&co

La holding familiale OJBB, propriétaire de Time Tours et de La Française des Circuits, a concrétisé le 25 septembre l’acquisition de 100% des parts de Travel&Co mettant la main sur ses marques Australie Tours, Asie Infiny, Alma Latina, Terres de Charme, Back Roads et Tapis Rouge. Bruno Berrebi, président de Time Tours et du nouvel ensemble pesant près de 100M€ de chiffre d’affaires, poursuit ainsi la stratégie de développement et de complémentarité déjà initiée avec le rachat de la Française des Circuits fin 2016.

A lire :

Pourquoi Time Tours / La Française des Circuits a racheté Travel & Co

Exclusif : Time Tours sur le point de racheter Travel & Co

 

4 - FTI Voyages se lance dans les clubs

Le marché des clubs de vacances n’en finit plus de susciter des vocations. 2018 a vu l’arrivée de FTI Voyages en nouveau challenger. Le TO tente d’innover avec une formule se démarquant par son offre de services. Les 3 premiers Clubs FTI Privilège ont ouvert pour la saison d’hiver 2018-2019 au Maroc, en Egypte et à Ras El Khaimah en attendant Bodrum, en Turquie, l’été prochain.

A lire :

Ce que l'on sait du nouveau concept de club francophone de FTI Voyages

Découvrez en détails le nouveau concept club de FTI Voyages

Club FTI Privilège : ce qu'on aime et ce qu'on aime moins

 

5 - Marietton Développement met la main sur Héliades et crée une joint venture avec Solea

Fin d’année chargée pour le groupe dirigé par Laurent Abitbol. Marietton Développement a annoncé officiellement le 7 décembre la reprise du TO Héliades (100 salariés, 100 M€ de CA). L’occasion également de rappeler sa volonté et celle de Certares, fonds américain ayant pris 49% du capital de Marietton Développement en 2018, de continuer à investir fortement.

C’est également chose fait avec la signature le 19 décembre d’un protocole d’investissement avec Solea, filiale à 100% de Sun Resorts. Le closing devrait intervenir courant février. L’accord prend la forme d’une joint venture à 50/50 dans laquelle Sun Resorts reste actionnaire à 50% et Marietton prend les 50% restants. Objectifs pour le TO : se renforcer sur l’axe océan Indien, assurer la croissance et la rentabilité de Solea, remplir les hôtels Sun Resorts et consolider les positions du TO avec ses partenaires.

A lire :

C'est confirmé : Marietton rachète le tour-opérateur Héliades

Comment Héliades voit son avenir ... en attendant d'être vendu

Exclusif : Pourquoi Solea s'allie à Marietton

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format