Menu
S'identifier
Production

C'est confirmé : Marietton rachète le tour-opérateur Héliades


Publié le : 07.12.2018 I Dernière Mise à jour : 07.12.2018
{ element.images.0.titre }}
Les deux présidents, Laurent Abitbol et Laurent Magnin, se sont félicités aujourd'hui à Dubaï du rachat d'Héliades par Marietton. I Crédit photo M.P.

Auteur

  • Marie Poirier

Le groupe de la famille Abitbol poursuit son développement en rachetant le tour-opérateur Héliades, 100 salariés et un peu plus de 100 millions d'euros de chiffre d’affaires, le 27 décembre prochain. 

Cette fois, c’est officiel. Laurent Abitbol et Laurent Magnin sont apparus côte à côte ce matin à Dubaï lors du congrès Selectour. Ils ont mis fin à la rumeur qui circulait depuis quelques mois dans le secteur. 

« Cela fait 5 ou 6 mois qu’on négocie Héliades. Tout est fini, signé. Nous attendons désormais l’autorisation de la commission européenne », a confirmé Laurent Abitbol, président du groupe Marietton. 

Une bonne nouvelle pour Héliades ?

« C’est un process normal. Le closing [dernière étape du processus de vente d'une entreprise, NDLR] est fixé au 27 décembre », a surenchéri Laurent Magnin, PDG de XL Airways, compagnie du groupe XL composé entre autres de la compagnie aérienne éponyme et du tour-opérateur Héliades. 

Avant de justifier ainsi la vente du TO : « C’est une bonne nouvelle pour Héliades qui, je le rappelle, avait été acquis il y a plus de dix ans pour faire voler nos avions en moyen-courrier. Dans la mesure où XL a totalement arrêté le moyen-courrier, la notion de stratégie vis-à-vis d’XL n’avait plus énormément de sens. »

Lors d'une interview exclusive accordée à Tour Hebdo, Laurent Magnin ajoute même : « Je crois énormément à l'apport du système mis en place par Laurent Abitbol [avec Selectour] pour développer un TO spécialiste de taille moyenne comme Héliades. » Selon les derniers comptes déposés au greffe, Héliades a réalisé un peu plus de 109 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2017. 

Acquisitions en série

Stratégie qui fait en tout cas sens chez Marietton. « Il va y avoir un grand lien commercial entre le groupe Marietton et XL Airways. Il y aura peut-être un jour un rapprochement. Tout est ouvert », a-t-il ajouté.

Ce rachat n’est pas le seul évoqué par Laurent Abitbol. Le président du groupe Marietton a confirmé l’acquisition d’ici à fin 2018 de deux réseaux de distribution Selectour et la prise de participation dans un autre tour-opérateur français. « Avec ces quatre entreprises, nous allons ajouter 220 millions d’euros de volume d’affaires au groupe », a-t-il précisé.

L’occasion de rappeler sa volonté et celle de Certares, fonds américain ayant pris 49% du capital de Marietton Développement en 2018, d’investir fortement l'année prochaine. « Nous avons le capital pour réaliser de nouveau de grosses acquisitions. Il va falloir le faire. » Le ton est donné. Reste pour Laurent Abitbol à trouver les opportunités et concrétiser ses ambitions.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format