Menu
S'identifier
Production

Le Club Med parie sur la montagne pour booster sa croissance


Publié le : 29.11.2019 I Dernière Mise à jour : 29.11.2019
{ element.images.0.titre }}
Henri Giscard d'Estaing, président du Club Med, et Xavier Mufraggi, nouveau directeur général du Club Med France-Europe-Afrique, ce matin à Paris. I Crédit photo T.B.

Auteur

  • Thierry Beaurepère

L’entreprise, qui fêtera ses 70 ans l’année prochaine, veut augmenter le nombre de ses clients européens à la montagne de 20% d’ici 2025, notamment en ouvrant de nouveaux resorts.

C’est LA nouveauté du Club Med pour l’hiver. Le 15 décembre, le groupe inaugurera son nouveau village de l’Alpe d’Huez, entièrement rénové. 87 millions d'euros ont été investis pour faire revivre l’établissement classé 4 tridents, équipé de deux restaurants, d’une piscine intérieure et d’un spa by Parot. Une semaine plus tard, c’est le club de Samoëns Morillon qui fera le show, avec l’ouverture de 13 chalets qui intégreront la gamme Exclusive Collection.

Ces deux actualités illustrent la stratégie du Club Med, qui a fait de la montagne l’un de ses axes stratégiques, en hiver mais aussi en été avec une offre de sports, notamment autour du VTT (classique ou électrique). L’enseigne, qui dispose d’une vingtaine de resorts dans les Alpes et en Asie (Chine et Japon), s’est fixé pour objectif d’ouvrir ou rénover au moins un club à la montagne par an durant les prochaines années. Après La Rosière (Savoie) pour l’hiver 2020, des ouvertures sont annoncées au Québec (Charlevoix) et en Chine en 2021.

Par ailleurs, des projets sont à l’étude à Tignes, Avoriaz, La Clusaz et au Grand-Bornand mais aussi aux Etats-Unis. Le Club Med, qui y disposait autrefois de resorts, pourrait faire son retour dans l’Utah et le Colorado. Il n’a en revanche aucun projet dans les autres « grands pays du ski ». En Suisse, il est simplement prévu une rénovation du village de Saint-Moritz. « Les coûts y sont trop élevés, la rentabilité est difficile. Et en Autriche, les stations très familiales préfèrent rester entres elles ! », précise Henri-Giscard d’Estaing, président du Club Med.   

Le hors ski et les familles (toujours) à l'honneur

Fort de cette montée en puissance, le Club Med se fixe un objectif de 240 000 clients européens à la montagne (été et hiver) par an d’ici 2025, soit une croissance de 20% en cinq ans. Le marché français est bien évidemment majeur (plus de 30% de la clientèle de skieurs du Club) et la saison hivernale s’annonce prometteuse avec une hausse du volume d’affaires de 5% comparé à l’an dernier. Pour autant, l’entreprise entend renforcer son image de spécialiste de la montagne auprès des marchés traditionnels européens (Royaume-Uni, Belgique…) et capter les marchés émergents, la Chine, l’Inde ou le Brésil.

Cette conquête passe aussi par une évolution de l’offre, alors que les clients veulent désormais des activités hors-ski plus variées. Selon une étude réalisée avec Skift, 60% des personnes interrogées choisissent la montagne principalement pour l’atmosphère et l’air frais, 46% pour se ressourcer du quotidien, 44% pour passer du temps en famille ou entre amis et 28% pour pratiquer des activités de bien-être. « Aujourd’hui, on ne part plus au ski mais on va en vacances à la montagne. Il faut réenchanter les clients existants tout en recrutant une nouvelle clientèle aux attentes différentes », résume Xavier Mufraggi, nouveau DG Europe et Afrique.

Pour les accompagner, au-delà d’activités comme le ski-joëring (ski tracté par un cheval) ou la descente en luge avec casque de réalité virtuelle, le Club Med innove dans ses villages de l’Alpe d’Huez et des Arcs, avec un forfait « snow motion » qui mixe ski et activités de bien être (yoga, détox…). Autre nouveauté : une « offre débutant » pour les adultes, qui combine initiation douce au ski en petit groupe (6 personnes) le matin et détente l’après-midi (à Valmorel et Samoëns Morillon).

Et parce que les vacances d’hiver se vivent en famille, le Club Med se démarque avec une offre « tribu » pour 8 à 30 personnes (transfert regroupé, accueil personnalisé, chambres à proximité, table réservée) dans 5 resorts et propose désormais la gratuité pour les enfants de moins de 4 ans, à toutes les dates ; des jeunes enfants qui pourront profiter des Baby Club, disponibles dans la moitié des resorts de montagne, pendant que leurs parents dévalent les pentes !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format