Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : Air France-KLM et la SNCF, jamais avares de (mauvais) rebondissements !


Publié le : 06.03.2019 I Dernière Mise à jour : 06.03.2019
{ element.images.0.titre }}
Nouvelle semaine, et nouveaux rebondissements à la SNCF et à Air France-KLM ! I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c'est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Cette semaine, il observe les fleurons du transport français "se prendre les pieds dans le tapis"... et ne rit qu'à moitié.

Ce qu’il y a de bien avec nos champions tricolores du transport, c’est qu’il se passe toujours quelque chose. Il suffit de remettre une pièce dans la machine pour refaire un tour. Regardez chez Air France-KLM. Il y a quelque chose d'Emmanuel Macron chez Benjamin Smith, qui a pris les commandes du groupe à l’automne dernier. Un jeune patron dynamique à l'approche très "jupitérienne" et qui réussit le tour de force de conclure les négociations avec les pilotes... Tout avait l’air de lui sourire.

Et puis, patatras ! Il s’est pris les pieds dans le tapis en négociant son entrée au conseil de surveillance de KLM et en voulant mettre sous tutelle Pieter Elbers, le patron de la compagnie néerlandaise. Ce qui apparaîtrait comme normal dans n’importe quelle entreprise a révélé au grand jour ce que chacun savait : la politique a encore son mot à dire dans la stratégie d’Air France-KLM. Souvent pour le pire !

La réunion entre le ministre de l’économie Bruno Lemaire et son homologue néerlandais, la semaine dernière, a abouti à la création d’un groupe de travail sur l'avenir de l'entreprise censé « renforcer la coopération entre la France et les Pays-Bas avec comme objectifs la bonne gouvernance du groupe Air France-KLM, son développement, sa croissance et l'amélioration des résultats ». Benjamin Smith n’est-il plus qu’un pion dans cette nouvelle partie de Monopoly fortement teintée de lutte de pouvoir entre les deux pays ? Il doit se demander, aujourd’hui, ce qu’il est venu faire dans cette galère !

La success story de KLM

On peut comprendre les Pays-Bas, soucieux de jouer à armes égales avec la France qui n’est jamais allée jusqu’au bout du processus de privation d’Air France. Mais à y regarder de plus près, le mariage - de raison plus que d’amour - a d’abord profité à KLM. Délaissée parce que pas assez belle (comprenez déficitaire) au début des années 2000, la mariée a pris de l’embonpoint une fois « casée ». 

En 15 ans, la compagnie néerlandaise a vu son chiffre d’affaire presque doubler, passant de 6,5 à 10,9 milliards d’euros, quand celui d’Air France a stagné. Ce lifting effectué, elle veut désormais trouver sa juste place au sein du couple, mettant en avant qu’elle génère 80% du résultat d’exploitation...

La SNCF est d'humeur morose

A la SNCF aussi, on en voit de toutes les couleurs ! Les pannes se multiplient, ses résultats de 2018 ont été plombés par les grèves. Les bénéfices ont été divisés par dix, à 141 M€, et cachent quelques aménagements dont seuls les experts comptables comprennent les subtilités.

Et après avoir annoncé remettre au pot (35 milliards de dettes reprises en 2020), Emmanuel Macron s’est fâché tout rouge contre le transporteur qui désirait fermer plusieurs lignes. Faut-il y voir une conséquence de la mobilisation des gilets jaunes, avec à la clé, une reprise en main plus ferme de l’État ? Les oreilles de Guillaume Pépy, le patron du groupe SNCF, ont dû siffler ! 

Mais le sujet brûlant qui agite pour l’heure le transporteur, c’est sa filiale Eurostar qui transporte chaque année 11 millions de passagers. Un rapport confidentiel du gouvernement britannique broie du noir. Il fait état de possibles files d’attente longues de 1,6 km aux contrôles de police en cas de Brexit dur. Encore plus fort que le train de la mine de Disneyland Paris !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format