Menu
S'identifier
Les îles de la guadeloupe

Évolution de l’hébergement - Les gîtes, nouvelle canne à sucre des Antilles


Publié le : 01.04.2015 I Dernière Mise à jour : 01.04.2015

La guadeloupe a vu sortir de terre ces dernières années un bataillon de nouveaux logements de location, y compris des villas de très grand standing.

Une piscine privée XXL, une chambre aux peignoirs moelleux dont les meubles design et la douche à l’italienne pourraient faire la une d’un magazine de déco… Non, nous ne sommes pas dans la suite d’un grand hôtel de luxe, mais dans l’une des six villas de l’Habitation Tabanon, à Petit-Bourg, un gîte récemment inauguré qu’Atout France classe 5 Clés Vacances. Comme Alain Mees, le propriétaire, un grand nombre de particuliers ont fait sortir de terre ces dernières années des logements destinés à la location saisonnière. Grâce notamment au Feder (Fonds européen de développement régional) qui il y a deux ans encore subventionnait certains projets jusqu’à 70 %. Des projets parfois très innovants, comme l’Aqualodge, cette villa écolo flottant sur l’eau, bientôt étrennée dans le lagon de Saint-François. Ou plus classiques, tel le Majesty Palm, ouvert en décembre dans une banlieue huppée de Saint-François : une minirésidence (4 Clés Vacances) proposant à la nuitée ou à la semaine quatre appartements et une villa.

UNE MANNE À RÉGLEMENTER ET HARMONISER

Du petit studio avec kitchenette à la grande villa de rêve en passant par les roulottes de charme et autres cabanes dans les arbres, impossible de recenser précisément toutes les locations saisonnières. On avançait l’an dernier dans l’archipel le chiffre de 904 gîtes classés. Mais selon une étude du Comité de tourisme, 52 % des appartements meublés ne sont pas déclarés. Un phénomène qui, selon Guy-Claude Germain, responsable de la communication du CTIG, devrait s’estomper avec la mise en place de la taxe de séjour. Une taxe qui permettra de mieux réglementer et harmoniser ce nouvel outil touristique très précieux pour la destination.

COMME CHEZ SOI, À L’HÔTEL

C’est une offre assez inédite en Guadeloupe que propose depuis décembre l’hôtel La Toubana, à Sainte-Anne : après avoir inauguré des suites en 2012, l’hôtel étrenne cet hiver trois grandes villas avec piscine, de quatre chambres et quatre salles de bains chacune, idéales pour les tribus en voyage. Elles disposent toutes d’une piscine privée, et permettent de profiter du service hôtelier de La Toubana. Côté design, le groupe Des Hôtels et des Îles a fait appel à des architectes venus de Saint-Barthélemy, où ce type de villas privatives fait un carton.

3 QUESTIONS À… EDMOND RICHARD, DIRECTEUR COMMERCIAL EUROPE D’AIR CARAÏBES
« Nous serons la première compagnie française à voler en A350 »

Comment se comporte la ligne Paris/Pointe-à-Pitre ?

En dépit de la crise et du repli de trafic ressenti en 2014 par l’ensemble des opérateurs sur cet axe, nous comptabilisons 350 000 passagers, soit 2 % de mieux qu’en 2013. La Guadeloupe est une valeur refuge en cette période troublée et ses tarifs aériens sont compétitifs. 2015 se présente donc plutôt bien malgré une tendance très marquée aux résas de dernière minute.

Quelles sont vos nouveautés ?

Notre flotte est montée en gamme, avec des cabines reconfigurées, une vraie business avec lit-coque et une premium des plus confortables. Le passager peut se surclasser à la dernière minute à des tarifs compétitifs, ce qui est très apprécié. Par ailleurs, nous venons d’étendre nos accords TGVAir au départ de Bruxelles. Les agences belges bénéficient des mêmes tarifs que celles des régions de l’Hexagone et réservent vol et train dans un même dossier. Fin 2016, nous serons la première compagnie française à voler en A350.

Quels sont vos arguments face à vos rivaux ?

Basés dans les Dom, nous offrons une identité créole forte avec ti-punch et repas préparés par des chefs antillais, annonces en créole. Notre réseau régional est étoffé et nos programmes transatlantiques sont denses, avec 14 vols par semaine. Ce qui représente avec les accords en code share 3 vols par jour et beaucoup de flexibilité quant aux horaires et aux tarifs.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format