Menu
S'identifier
Chine

Chine


Publié le : 06.03.2009 I Dernière Mise à jour : 06.03.2009

Yin et yang. À l’image du symbole taoïste noir et blanc figurant l’équilibre entre les opposés, Pékin cultive les extrêmes : un passé millénaire ponctué de joyaux inestimables (la Cité interdite, la Grande Muraille…) et un futur éclatant de mégalopole avant-gardiste du XXIe siècle. Avec les JO, la ville a entrepris les plus grands chantiers de son histoire. Une armée de décorateurs redore à l’or fin ses nombreuses pagodes fardées comme des palanquins royaux. Et de ses banlieues sortent, à la vitesse d’un trait de flèche, des bataillons d’autoroutes, d’hôtels et de tours de verre, déjà considérés comme autant de prouesses architecturales. Le moment ou jamais de découvrir cette cité ô combien dépaysante qui, pour remplir ses milliers de nouvelles chambres, brade ses prix. La preuve ? Sa forme olympique dans les brochures des TO actuellement.

Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Tour Hebdo

Je m'abonne

Déjà abonné ? Identifiez-vous

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format