Menu
S'identifier
Voyages d'affaires

La demande reprend doucement dans le voyage d'affaires


Publié le : 08.06.2020 I Dernière Mise à jour : 08.06.2020
{ element.images.0.titre }}
Selon le groupe International SOS, 77% des professionnels interrogés envisagent un déplacement en Europe dans les trois prochains mois. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Plusieurs sondages montrent que les entreprises envisagent une reprise des déplacements d'affaires. Avec toutefois quelques réserves pour les voyages les plus lointains.

C'est une bonne nouvelle pour le secteur. Le groupe International SOS - spécialiste des solutions personnalisées de gestion des risques santé et sécurité - a annoncé ce lundi constater une nette augmentation des demandes d’information de ses clients sur la possibilité de reprendre les voyages d’affaires.

« 77% des professionnels interrogés par International SOS envisagent un déplacement en Europe dans les trois prochains mois (41% l’envisageant même dans moins d’un mois) et 65% hors d’Europe (dont 32% d’ici un mois). En termes de voyages internationaux, les cinq principales destinations envisagées sont les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, les Pays-Bas, l’Allemagne et le Qatar », rapporte l'entreprise dans un communiqué. Et les demandes de renseignements et de soutien aux services de sécurité d’International SOS ont augmenté de plus de 50 % avec le Covid-19.

Mais la reprise du voyage d'affaires devra se faire en toute sécurité. « Un déplacement est désormais soumis à la situation épidémique du pays de départ et du pays de destination, à l’accès aux soins et aux mesures restrictives qu’impose ce dernier. Il est important également de se préparer à faire un retour en arrière en cas de nouveau pic épidémique ou de détérioration de la situation sécuritaire », précise le groupe.

6 mois avant la reprise pour l'international ?

Des risques qui pourraient dissuader les entreprises d'organiser des prochains déplacements ? Pas si sûr. Si les déplacement internationaux sont encore difficiles à prévoir, le voyage d'affaires pourrait en effet reprendre plus rapidement en France et en Europe.

« Parmi les entreprises basées en France qui ont annulé ou suspendu la plupart ou la totalité des voyages d’affaires nationaux, près de la moitié (45%) prévoit de reprendre ses voyages intérieurs dans un avenir proche et les trois quarts (77%) pensent que leurs voyages domestiques reprendront en grande partie au cours des deux ou trois prochains mois », rapporte BFMTV, qui s'appuie sur un autre sondage réalisé par la Global Business Travel Association (GBTA).

Pour le long-courrier, l'enthousiasme est un peu moins important. « Moins d'une entreprise sur quatre prévoient de les reprendre dans un avenir proche et 71% estiment qu’il faudra au minimum six mois avant d’y recourir à nouveau », selon le site d'information. Des perspectives de déplacements encore difficiles à prévoir, les incertitudes sur l'ouverture des frontières – hors Union européenne - se faisant toujours nombreuses. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format