Menu
S'identifier
Voyages d'affaires

En pleine zone de turbulences, Expedia renvoie son PDG et s'expose à la grogne des salariés


Publié le : 09.12.2019 I Dernière Mise à jour : 09.12.2019
{ element.images.0.titre }}
Le PDG, Mark Okerstrom, et le directeur financier, Alan Pickerill, ont été limogés. I Crédit photo Expedia

Auteur

  • Didier Forray

Alors que son PDG et son directeur financier ont été limogés, le groupe fait aussi face à la fronde de ses salariés en France.

Rien ne va plus chez Expedia ! La semaine dernière, le groupe a annoncé des "modifications dans la direction". En d'autres termes, le PDG, Mark Okerstrom, et le directeur financier, Alan Pickerill, ont été limogés. Mark Okerstrom avait été nommé PDG en 2017 et avait passé 13 ans dans l'entreprise. Le président, Barry Diller, et le vice-président, Peter Kern, ont pris provisoirement la tête des opérations, en attendant la nomination d'une nouvelle direction.

Barry Diller explique ces départs par des divergences sur la stratégie, alors qu'Expedia a adopté en début d'année un plan de réorganisation. "Cette réorganisation, bien que solide dans son concept, a entraîné une perte importante de concentration sur nos activités actuelles, ce qui a entraîné des résultats décevants pour le troisième trimestre et de ternes perspectives à court terme", écrit le président d'Expedia.

Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 3,3 milliards de dollars au 3e trimestre 2019, en hausse de 9% par rapport au 3e trimestre 2018. Le résultat d'exploitation est tout aussi positif, à 606 millions de dollars, mais en baisse de 7% par rapport au 3e trimestre 2018. Des chiffres considérés comme décevants par le conseil d'administration. Le cours de l'action Nasdaq affiche, de son côté, un recul de 9% par rapport à l'an dernier.

Premier plan social chez Egencia

Pour tenter de rassurer les marchés, Barry Diller a annoncé qu'il allait racheter des actions de l'entreprise, "preuve de sa confiance dans l'avenir à long-terme d'Expedia", affirme-t-il.

En attendant, la situation est tout aussi tendue chez Expedia France. Sa filiale Egencia a effectivement décidé fin septembre de supprimer ses départements Comptabilité et Facturation, entraînant le licenciement de 37 salariés.

"Ce projet, qui n'est rien d'autre qu'une délocalisation pure et simple de 37 emplois français, notamment en Inde, est exclusivement motivée par la volonté du groupe Expedia d'accroître ses profits", tempête la CFDT et FO.

Les salariés ont été appelés à la grève le 28 novembre dernier. "Le mouvement a été bien suivi tant à Marseille qu'à Paris", confie le SNEPAT-FO, qui précise que "les négociations sont toujours en cours mais il n'y a pas de vraies avancées". Aucun nouveau préavis de grève ne doit être déposé pour l'instant. A voir si les changements à la tête d'Expedia auront des répercussions sur la filiale française.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format