Menu
S'identifier
Aérien

Ryanair : une de ses bases ne fermera pas… contre une baisse des salaires de 25%


Publié le : 11.12.2019 I Dernière Mise à jour : 12.12.2019
{ element.images.0.titre }}
La base espagnole de Gérone de Ryanair ne fermera pas grâce à un nouveau contrat. I Crédit photo Wikipedia

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

La compagnie low cost irlandaise renonce à fermer sa base espagnole de Gérone en échange d’une réduction des salaires, selon un syndicat.

L’annonce avait suscité de vives réactions de la part des représentants du personnel, en août dernier. Ryanair avait annoncé son intention de fermer quatre de ses bases espagnoles (Tenerife, Lanzarote, Grande Canarie et Gérone) dès le 8 janvier 2020. Il y a quelques jours, elle annonçait aussi la fermeture des bases de Stockholm-Skavsta et Nuremberg. En cause, une « surcapacité significative » et de mauvaises perspectives financières liées à la crise du Boeing 737 MAX, selon la direction.

Mais un retournement de situation s’est produit hier à Gérone, selon le syndicat USOC. « Il y a eu une pression en règle de l’entreprise. Les employés ont été convoqués à une réunion où on leur a dit que pour garder la base ouverte, ils devaient signer (…) un nouveau contrat avec l’entreprise, dans lequel ils seraient seulement embauchés neuf mois sur douze », a affirmé à l’AFP Lidia Arasanz, représentante du syndicat. Soit une réduction du temps de travail et de leur rémunération de 25%.

"Un nombre suffisant de salariés [a] signé le nouveau contrat"

Les 164 salariés en activité à Gérone avaient jusqu’au 5 décembre pour signer ces nouveaux contrats. Toujours selon Lidia Arasanz, la low cost irlandaise « a annoncé sur l’intranet de la compagnie qu’un nombre suffisant de salariés avait signé le nouveau contrat et que [la base de] Gérone resterait ouverte avec ces nouvelles conditions à partir du 1er janvier ».

A date, elle ne savait pas combien de salariés avaient signé le nouveau contrat, qui « ne précise pas que l’ancienneté du salarié sera maintenue ». Contactée par la rédaction, Ryanair a fait parvenir cette déclaration : « Nous sommes heureux d'annoncer que notre base de Gérone restera ouverte — sauvegardant plus de 100 emplois — grâce à la grande majorité de notre équipe basée à Gérone qui a accepté de passer à des contrats saisonniers pour refléter la nature saisonnière du trafic à destination et en provenance de cette région. Nous remercions nos collaborateurs pour leur coopération durant une période difficile pour l'industrie aéronautique européenne en raison de l'immobilisation des Boeing Max, des prix élevés du pétrole et de la surcapacité à travers l'Europe. »

Dès fin juillet, la direction du transport avait annoncé envisager la suppression de 900 emplois (sur un total d’environ 13 000) en raison notamment des retards de livraison de ses Boeing 737 MAX, toujours cloués au sol.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format