Menu
S'identifier
Aérien

On connaît (enfin) les compagnies candidates à la reprise d’Aigle Azur


Publié le : 09.09.2019 I Dernière Mise à jour : 09.09.2019
{ element.images.0.titre }}
Une centaine de salariés d'Aigle Azur étaient présents ce matin devant le ministère des transports. I Crédit photo Marie Poirier

Auteur

  • Céline Perronnet

De nombreuses offres ont été déposées ce matin. Les compagnies aériennes ont jusqu’à mercredi pour surenchérir. Le tribunal de commerce tranchera lundi prochain.

Le feuilleton Aigle Azur continue. Les compagnies aériennes candidates à la reprise de la compagnie aérienne, qui a stoppé tous ses vols samedi dernier, avaient jusqu’à ce midi pour se faire connaître et présenter leurs projets.

"Deux offres principales ont été évoquées pendant la durée de la réunion" avec le secrétaire d'Etat aux Transports, Jean-Baptiste Djebbari, a déclaré le président du SNPL Aigle Azur, Martin Surzur.

Un comité d'entreprise extraordinaire devait se réunir aujourd'hui à 15 heures pour examiner les propositions de reprise. Les repreneurs pourront notamment "surenchérir" mardi et mercredi.

Air France est sur les rangs

On sait déjà que Air France a déposé une offre, sans en communiquer la teneur dans l'immédiat. La compagnie nationale serait particulièrement intéressée par l’activité moyen-courrier d’Aigle Azur. D'après la CFDT, elle reprendrait 70% du personnel basé en France.

Parmi les autres offres en lice, celle de Lionel Guérin, l'ancien patron de Hop. Une offre soutenue par le syndicat des pilotes SNPL d'Aigle Azur. Lionel Guérin proposerait en effet de reprendre la totalité du personnel naviguant et au sol, avec un euro symbolique de financement, selon la CFDT.

Le groupe Dubreuil, qui possède notamment Air Caraïbes et French Bee, est aussi sur les rangs. Selon un communiqué interne, le groupe souhaite reprendre certaines routes long-courriers d'Aigle Azur. Il reprendrait 106 salariés avec la création d'une compagnie, assure la CFDT, en mettant sur la table 15 millions d'euros.

14 offres déposées au total

Selon BFM Business, LU Azur, dirigé par Gérard Houa, actionnaire d'Aigle Azur à 20%, a lui aussi remis une offre de reprise. Elle serait de 23 millions d'euros, assure la CFDT, et veut exclure l'ensemble des créances de l'entreprise.

Celle-ci propose la "reprise à 90% de la flotte actuelle d'Aigle Azur" ainsi que celle de "l'intégralité des salariés à l’exception de ceux liés à l'exploitation des deux A330 de la flotte, soit environ 87% des 1 150 emplois d'Aigle Azur, et l'ensemble des effectifs au sol en France et en Algérie".

Au total, 14 offres ont été déposées, toujours selon la CFDT, dont certaines comme celles des compagnies low cost EasyJet et Vueling ne sont que des "déclarations d'intentions".

Le gouvernement soutiendra "l'offre la plus solide", a déclaré le secrétaire d'Etat aux transports. Le tribunal de commerce doit, de son côté, se prononcer sur une offre lundi prochain lors d'une audience.

La compagnie emploie 1 150 personnes : 800 en France et 350 en Algérie.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format