Menu
S'identifier
Aérien

Les recommandations de l’Europe pour les voyages en avion


Publié le : 22.05.2020 I Dernière Mise à jour : 22.05.2020
{ element.images.0.titre }}
Le port du masque est recommandé par les deux agences européennes. Certaines compagnies vont le rendre obligatoire à leur bord. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Deux organismes européens ont fait part le 20 mai de leurs préconisations sanitaires alors que les compagnies aériennes se préparent à redécoller dès le mois de juin.

Distanciation sociale « dans la mesure du possible » et port d'un masque médical. Voilà les deux principales recommandations de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (EASA) et du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). Les deux organismes ont publié un document le 20 mai dernier  pour communiquer une série de lignes directrices afin d’« assurer la sécurité sanitaire des passagers aériens et du personnel du secteur de l’aviation au moment de la reprise des programmes de vols ».

L’EASA et l’ECDC recommandent ainsi le port par tous les passagers et le personnel aérien de masques médicaux, depuis leur entrée dans l'aéroport de départ jusqu'à leur arrivée à destination, avec une exception possible pour les enfants de moins de six ans. Ces masques doivent être changés toutes les quatre heures, et les passagers doivent s'assurer d'en avoir en quantité suffisante, mais les compagnies sont aussi incitées à avoir un stock pour pourvoir aux besoins.

Des mesures pour rassurer les passagers et les personnels de bord

Contrairement à ce que souhaite l’Iata, qui refuse de diminuer les taux de remplissage des appareils, les deux agences européennes recommandent également une distanciation physique d’1,50 mètre, si possible à toutes les étapes du voyage, y compris dans l’avion, « quand cela est permis par le nombre de passagers et la configuration de la cabine ». Laisser un siège vide entre deux passagers, augmenter la distance entre les sièges, laisser vide un rang sur deux… Libre aux compagnies d’organiser cette distanciation.

Outre des mesures d'hygiène comme le lavage fréquent des mains et la désinfection du matériel, les agences européennes préconisent aussi que les services à bord des avions soient réduits au « minimum nécessaire » et que l'accès aux terminaux des aéroports soit réservé aux passagers et membres du personnel.

« Le protocole publié [mercredi 20 mai] pourra rassurer les passagers sur la sécurité de leur voyage en avion, et ainsi aider l’industrie à se remettre des effets de cette pandémie », assure la commissaire européenne chargée des transports Adina Valean, cité dans un communiqué.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format