Menu
S'identifier
Aérien

L’augmentation de l’écotaxe dans l’aérien est reportée


Publié le : 08.10.2020 I Dernière Mise à jour : 08.10.2020
{ element.images.0.titre }}
La Convention citoyenne pour le climat suggère de multiplier par plus de dix l'écotaxe actuel sur les billets d'avion. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet (avec AFP)

Certaines propositions de la Convention citoyenne pour le climat, notamment sur le transport aérien, vont être repoussées en raison de la crise économique causée par la pandémie de Covid 19.

Barbara Pompili, la ministre de la transition écologique, donne un peu d’air aux transporteurs aériens. Elle vient d’annoncer le report de certaines propositions de la Convention citoyenne pour le climat (CCC), notamment celle sur une taxation accrue des voyages en avion.

"Il s'avère que sur la taxation sur l'aérien le président hier a bien dit les choses. Il a dit que le secteur aérien a été durement touché par le Covid, ce que ne savaient pas les citoyens quand ils ont fait leurs propositions puisque je rappelle qu'ils les ont travaillées avant la crise Covid . (...) Ce sont de bonnes propositions mais simplement on va essayer de les repousser un tout petit peu dans le temps, pour les appliquer au moment où le secteur aura un petit peu repris son souffle", a indiqué la ministre.

Pas de renoncement

Ce n’est en effet que partie remise. "La commande que j'ai et qui m'a été réitérée encore hier soir par le président de la République c'est qu'il y a 146 propositions qui ont été retenues par le président sur 149 et que ces 146 propositions doivent déboucher d'une manière ou d'une autre", a précisé Barbara Pompili.

Emmanuel Macron a estimé mercredi soir lors d'une interview télévisée qu'il faudrait "peut-être prendre un peu plus de temps" pour la mise en oeuvre de certaines propositions de la CCC.

"Nous sommes déterminés à conduire cette transition écologique (...) mais cette transition ne peut être menée que si on arrive à réconcilier nos concitoyens, c'est-à-dire à rassurer les gens à qui on demande des changements profonds, à accompagner les secteurs à qui on demande des changements rapides," a-t-il dit, tout en niant tout "renoncement".

La CCC suggère de multiplier par plus de dix l'écotaxe actuel sur les billets d'avion. Elle passerait à 30 euros pour un vol de moins de 2 000 km et à 60 euros pour un vol supérieur à 2 000 km effectué en classe économique.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format