Menu
S'identifier
Aérien

Coronavirus : la liste des compagnies aériennes et des pays qui suspendent leurs vols vers l’Italie


Publié le : 10.03.2020 I Dernière Mise à jour : 11.03.2020
{ element.images.0.titre }}
Le point sur les compagnies qui suspendent leurs liaisons vers l'Italie. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet

Les annonces d’annulations de vols vers l’Italie se multiplient depuis le début de la semaine. Trois pays ont rejoint la liste. Tour Hebdo fait le point.

Article mis à jour le 11 mars à 18h30

Les compagnies aériennes

 

Air Canada

La compagnie Air Canada a annoncé le 10 mars en fin de soirée la suspension de ses vols vers l'Italie à partir du mercredi 11 mars jusqu'au 1er mai en raison de l'épidémie de coronavirus. Air Canada offre un service quotidien entre le Canada et Rome en Italie, pays le plus touché par l'épidémie après la Chine, a précisé une porte-parole de la compagnie à l'AFP. "Notre dernier vol pour Rome part de Toronto ce soir (10 mars), et le dernier retour de Rome à destination de Montréal aura lieu demain (11 mars)", a-t-elle dit.

Air France

La nouvelle est tombée aux alentours de 18h30 le mardi 10 mars. La compagnie tricolore a pris la décision de suspendre la desserte de l'ensemble de ses destinations italiennes à compter du 14 mars 2020 et ce, jusqu’au 3 avril 2020 inclus. « D’ici à cette date, nous maintiendrons un vol par jour vers chacune de nos destinations afin de vous permettre, si vous le souhaitez, d’anticiper votre voyage », explique Air France sur son site Internet.

Austrian Airlines

La compagnie du groupe Lufthansa a annoncé le 9 mars dernier la suspension de tous ses vols vers Bologne, Milan et Venise du 10 au 28 mars inclus. Les passagers peuvent être remboursés ou reportés leur vol. Austrian Airlines a par ailleurs déposé vendredi dernier, pour la première fois depuis 2008, une demande de chômage partiel à Pôle Emploi, avec un début souhaité le 1er avril. Lufthansa, compagnie soeur d'Austrian, étudie elle aussi l'option du chômage partiel, a expliqué un porte-parole à l'AFP.

 

British Airways

La compagnie aérienne britannique a annoncé avoir annulé tous ses vols de la journée vers et depuis l’Italie après le confinement de l’ensemble du pays en raison de l’épidémie de coronavirus. « Tous les clients qui devaient voyager aujourd’hui (mardi) ont été contactés », selon une porte-parole de British Airways, sans donner de précisions sur d’éventuelles annulations pour les prochains jours. Les clients de la compagnie ayant réservé des vols vers l’Italie entre le mardi 10 mars et le samedi 4 avril ont la possibilité de reporter leur voyage jusqu’à fin mai, de changer leur destination par Genève ou Zurich ou d’être remboursés.

Easyjet

Dans la soirée du 10 mars, Easyjet a précisé dans un communiqué que tous les vols prévus entre mardi et le 3 avril seront annulés, avec la possibilité pour les passagers de reporter leur voyage ou d'obtenir un remboursement. Seuls quelques "vols de secours" sont programmés "dans les prochains jours" pour les personnes devant se rendre en Italie ou en revenir "pour des raisons essentielles, de travail, de santé ou de rapatriement", a précisé le groupe.

KLM

Tout sa compagnie-sœur Air France, qui a diminué, puis suspendu ses vols vers l’Italie, KLM a annulé dès la semaine dernière ses deux vols quotidiens entre Amsterdam et Milan, Amsterdam et Rome, ainsi que son vol quotidien vers Bologne, et un autre vers Venise. Cette mesure sera appliquée jusqu’au 15 mars au moins.

Norwegian Air Shuttle

La low cost Norwegian Air Shuttle va annuler environ 3 000 vols entre la mi-mars et la mi-juin, soit 15% de ses capacités. Tout son réseau sera affecté par les annulations de vols. La compagnie a annoncé recourir en parallèle à des mesures de chômage temporaire. Déficitaire depuis trois ans, Norwegian est très lourdement endettée en raison d’une politique d’expansion ambitieuse, notamment sur le long-courrier.

Ryanair

La compagnie aérienne irlandaise a annoncé aujourd’hui la suspension de tous ses vols vers et depuis l’Italie jusqu’au 8 avril prochain. Concernant les vols intérieurs italiens, la décision entre en application dès demain, mercredi 11 mars ; celle concernant les vols internationaux s’appliquera à partir de vendredi 13 mars. Les passagers ayant réservé un vol sur cette période pourront être remboursés ou obtenir un bon valable un an.

Qantas

Le transporteur australien va mal. Qantas a cloué au sol 8 de ses 10 Airbus A380 (au profit d’avions de plus petite capacité) et s’apprête, avec sa filiale low cost, à supprimer près d’un quart de leurs vols internationaux dans les six mois à venir. Ceux vers l’Asie et les États-Unis sont les plus touchés. L’équivalent de 38 appareils ne volera plus pendant six mois et les salariés sont, en conséquence, encouragés à piocher dans leurs congés payés, voire à prendre des congés sans solde.

Les pays

 

L’Espagne

Il ne s’agit pas seulement d’une compagnie aérienne, mais d’un pays tout entier. Le gouvernement espagnol a décidé aujourd’hui d’interdire tous les vols entre l’Italie et l’Espagne du 11 au 25 mars prochain. L’objectif est de limiter la propagation du Covid-19.

Seules exceptions : les avions cargo, les vols humanitaires et médicaux. Selon le bilan communiqué mardi à la mi-journée, le nombre de personnes contaminées par le coronavirus en Espagne est passé de 1 204 lundi soir à 1 622. La région de Madrid est la plus touchée.

Le 4 mars dernier, Vueling avait déjà annoncé la suppression de 22 vols au départ de Barcelone dans le courant du mois.

Le Koweït

Le pays a décidé le 11 mars de suspendre tous les vols commerciaux à destination et en provenance de l'aéroport international de Koweït City "à partir de vendredi et jusqu'à nouvel ordre", pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, a annoncé mercredi l'agence de presse officielle Kuna.

 

Malte

Toutes les liaisons avec l'Italie sont suspendues. Toutes les personnes arrivées d'Italie ces 14 derniers jours, ainsi que les personnes habitant dans leurs immeubles ou résidences, doivent s'isoler à leur domicile. Les contrevenants encourent une amende de 1 000 euros. Par ailleurs, le pays a décidé de suspendre ses liaisons aériennes avec la Suisse, l'Allemagne, la France et l'Espagne, a annoncé le Premier ministre Robert Abela mercredi 11 mars, cité par les médias maltais. Cette mesure entre en vigueur à partir de mercredi minuit heure locale.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format