Menu
S'identifier
Aérien

British Airways, Air Astana, SunExpress… Ces compagnies qui osent encore acheter des B737 MAX


Publié le : 19.11.2019 I Dernière Mise à jour : 19.11.2019
{ element.images.0.titre }}
SunExpress va acheter 10 B737 MAX, Air Astana a "l'intention" d'en acquérir également. I Crédit photo Flickr

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

Le salon aéronautique international Dubai Airshow organisé cette semaine donne lieu à la signature de méga contrats. Et, surprise, certaines compagnies comme Air Astana et SunExpress ont porté leur choix sur le controversé B737 MAX de Boeing.

La crainte de voir leurs passagers refuser de monter à bord d’un B737 MAX ? Très peu pour certaines compagnies. Dimanche, la compagnie turque SunExpress (co-entreprise de Turkish Airlines et Lufhansa) s’est engagée à acheter 10 appareils de ce type une fois qu’ils auront reçu tous les agréments pour reprendre les vols.

« Nous sommes confiants que Boeing nous fournira un avion sûr, fiable et efficace. Toutefois, il va sans dire que cela nécessite la navigabilité incontestée du modèle, attestée par toutes les autorités compétentes », a commenté le PDG de SunExpress, Jens Bischof. Il s’agit de la première commande ferme enregistrée par Boeing depuis huit mois, qui devrait lui rapporter 1,2 milliard de dollars.

Le B737 MAX n'a toujours pas l'autorisation de voler

Et c’est au tour aujourd’hui de la compagnie kazakhe Air Astana d’annoncer la signature d’une lettre d’intention pour l’achat de 30 B737 MAX-8. Selon Boeing, les 30 avions qu’Air Astana a l’intention d’acquérir doivent « servir de colonne vertébrale » à la nouvelle compagnie à bas coûts de la compagnie nationale du Kazakhstan, FlyArystan. La commande sera finalisée dans les prochains mois. En juin dernier déjà, IAG (British Airways, Iberia, Vueling, Aer Lingus) avait annoncé son « intention » d’acquérir 200 Boeing 737 MAX-8 pour 24 milliards de dollars, lors du salon du Bourget.

Cet appareil est au cœur d'une crise inédite, après deux accidents qui ont coûté la vie à 346 personnes en octobre 2018 en mer de Java et en mars dernier en Éthiopie. Quelque 387 appareils sont actuellement cloués au sol, et Boeing espère toujours recevoir en janvier le feu vert de l'agence américaine de régulation de l'aviation pour un retour du 737 MAX en vols commerciaux.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format