Menu
S'identifier
Tendances

Les Français ne sont jamais autant partis en vacances qu’en 2018


Publié le : 12.03.2019 I Dernière Mise à jour : 12.03.2019
{ element.images.0.titre }}
Benoît Crespin, DG d'Opodo France (à gauche) et Guy Raffour, fondateur du cabinet Raffour Interactif (à droite). I Crédit photo M.G.

Auteur

  • Manon Gayet

Guy Raffour, fondateur du cabinet Raffour Interactif, a présenté ce matin le baromètre Opodo 2019 en présence de Benoît Crespin, le directeur général d'Opodo France. Voici ce qu’il faut en retenir.

66% des Français sont partis en vacances en 2018

En dépit des grèves de la SNCF et d’Air France, de la Coupe du monde et du mouvement des gilets jaunes, les Français ont été très nombreux à partir en vacances au moins une fois dans l’année. 35,5 millions d’entre eux, soit les deux tiers de la population tricolore sont partis en congés en France ou à l’étranger. « C’est un record », souligne Guy Raffour. « Mais il ne faut pas oublier que cela signifie donc qu’un tiers des Français n’est pas parti en vacances. Le problème des revenus est d’ailleurs une raison récurrente. »

Les Français misent sur les courts séjours

Ce taux de départ record a été tiré vers le haut par la progression des courts séjours. En 2018, 38% des Français interrogés ont déclaré être partis en courts séjours (entre une et trois nuitées consécutives), soit 20,6 millions de personnes. C’est une hausse de 5 points par rapport à 2017. « Ce sont les vacances les plus simples à préparer, où le budget reste maîtrisé », analyse Guy Raffour. Et Benoît Crespin, le DG d’Opodo France, de préciser : « On le voit dans le succès des city breaks dans des villes européennes comme Lisbonne, Porto ou Rome. » Des séjours souvent organisés en France aussi et qui permettent de s’affranchir du train et de l’avion en utilisant sa voiture personnelle… en évitant de ce fait les grèves.

La majorité des voyages de loisirs se réservent en ligne

Parmi les Français qui sont partis en voyage en 2018, 55% d’entre eux déclarent avoir réservé en ligne une partie ou l’entièreté de leur séjour sur Internet. C’est 2 points de plus qu’en 2017. « Les consommateurs cherchent des informations en temps réel et les opérateurs en ligne travaillent à rendre la recherche et le processus de réservation plus simples et transparents », détaille le président du cabinet Raffour Interactif. D’ailleurs, 79% des Français partis en 2018 déclarent avoir préparé leur séjour en ligne. Toujours dans cette optique de dénicher les meilleurs tarifs… et les meilleures expériences.

Le smartphone, ce compagnon de voyage indispensable

L’expérience vécue sur place et les émotions suscitées par le voyage sont d’ailleurs deux éléments-clés de la réussite des vacances des Français. La preuve : l’Internet mobile accompagne 58% des passagers tricolores lors de leur séjour grâce à des applications géolocalisées, des guides d’offices du tourisme ou des plates-formes de « bonnes adresses ». « Les Français ne veulent pas dépasser le budget fixé avec une agence de voyages par exemple, pour garder un budget dédié aux activités sur place », note Guy Raffour.

En 2019, le besoin de partir en vacances reste « vital »

Preuve que l’industrie touristique va continuer sur sa lancée cette année, 53% des Français partis en vacances en 2018 ont répondu que partir en voyage est un besoin « vital » en 2019 également. Autrement dit, plus d’un Français parti sur deux est prêt à sacrifier d’autres dépenses pour pouvoir s’offrir des moments d’évasion et de coupure avec leur vie quotidienne. « On avait atteint un record à 55% l’an dernier, le niveau reste très élevé encore cette année », souligne Guy Raffour. « Voyager aide et soutient le quotidien des Français, surtout vu le contexte social et économique. »

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format