Menu
S'identifier
Réceptif

La jeunesse chinoise casse les habitudes de voyages


Publié le : 22.10.2019 I Dernière Mise à jour : 22.10.2019
{ element.images.0.titre }}
33% des jeunes chinois organisent leurs voyages eux-mêmes sur Internet. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

Selon un sondage, la Génération Z et les Millennials chinois voyagent de façon très différente par rapport à leurs aînés. Tour d'horizon des nouveaux comportements et des divergences.  

Le cliché des touristes chinois qui mitraillent la tour Eiffel avant de s'engouffrer au plus vite dans leur bus va-t-il bientôt faire partie du passé ? A en croire ce sondage réalisé par le journal China Youth Daily auprès de 2 000 jeunes chinois nés après 1980 et 1990, les Millennials et la Génération Z, les nouvelles générations de voyageurs chinois affirment vouloir prendre leur temps.

Dans le détail, 60,7% des jeunes interrogés disent préférer un "voyage en profondeur" plutôt qu'une visite rapide enchaînant plusieurs lieux connus. Et seulement 30,7% sont adeptes des voyages dits "daka", ces raids touristiques qui consistent à accumuler le plus possible de photos de monuments et endroits célèbres en un minimum de temps et à les poster dans la foulée sur les réseaux sociaux.

La France dans le top 3 des destinations préférées

Selon le cabinet de consulting chinois OC&C Strategy, les Millennials et la Génération Z sont notamment plus enclins à réserver des expériences, comme par exemple un dîner en compagnie de locaux, une randonnée en montagne ou une dégustation de vins. Les jeunes chinois consacrent également une part plus importante de leur budget aux restaurants, aux visites et au logement.

Une vraie rupture par rapport aux générations précédentes qui voyagent en groupes organisés, privilégient les hôtels à petits prix et se cantonnent à la cuisine chinoise, y compris à l'étranger. Autre chiffre rapporté par OC&C Strategy : 33% des jeunes chinois conçoivent leurs voyages eux-mêmes sur Internet, soit 10 points de plus que les générations plus anciennes.

Si les jeunes chinois affirment leur priorité, près de 81% d'entre eux confient toutefois connaître "un bon nombre" d'amis ou de proches qui s'adonnent toujours au "daka". Les jeunes expliquent la persistance du "daka" par une raison principale : le fait que les Chinois ne bénéficient que de très peu de jours de congés et qu’ils souhaitent donc en profiter au maximum.

Cette tendance chez les jeunes voyageurs ne doit pas non plus éclipser le fait que les plus de 60 ans représentent désormais 1/3 de la population chinoise et s'imposent comme le principal marché en termes de consommation touristique. Les seniors chinois consacrent effectivement 15% de leurs revenus annuels au voyage.

A signaler toutefois un point commun à toutes les générations : la France, l'Italie et l'Allemagne restent les destinations européennes qui attirent le plus les touristes chinois.

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format