Menu
S'identifier
Réceptif

Attentats de Paris : quel impact pour le tourisme ?


Publié le : 16.11.2015 I Dernière Mise à jour : 16.11.2015
{ element.images.0.titre }}
Paris attire quelque 29 millions de touristes par an. ©DR I Crédit photo

Après les attentats de janvier, cette nouvelle tragédie pourrait porter atteinte à l’activité touristique pour les fêtes de fin d’année et pour la saison 2016.

A la suite des terribles attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis le vendredi 13 novembre au soir, des répercutions négatives sont à prévoir pour les commerces à l’approche de Noël ainsi que pour le tourisme en France et, plus particulièrement, dans la capitale, qui avait déjà été touchée par des événements meurtriers en janvier dernier. Dès samedi, des hôteliers parisiens interrogés faisaient état de touristes qui quittaient précipitamment Paris et d’autres qui y annulaient leur prochain séjour.

"Depuis samedi, il y a une vague d'annulations conséquente dans l'ensemble du secteur de l'hôtellerie et qui concerne les deux ou trois mois à venir", a indiqué à l'AFP Didier Le Calvez, Pdg du palace Le Bristol et président de l'Umih Prestige, branche du syndicat hôtelier qui regroupe les établissements très haut de gamme.

Selon lui, "les prochains mois vont être difficiles, comme cela a été le cas après les attentats du mois de janvier. On était tout juste en train de s'en remettre, avec des mois d'octobre, de novembre et de décembre qui avaient les clignotants au vert mais là c'est 50% de chiffre d'affaires en moins qui va être enregistré pour le mois de novembre pour l'hôtellerie".

AccorHotels a confirmé cette vague de départs immédiats, en relevant même un "phénomène de reports plus impactant que celui observé en janvier", particulièrement sur les séminaires. Le groupe a mis en place le report jusqu’à six mois sans frais, afin de sécuriser l’activité.

La Belgique déconseille à ses ressortissants de venir à Paris

Signe de risque sur l’activité, les investisseurs ont largement délaissé ce matin à la bourse de Paris les valeurs liées au commerce et surtout au transport et au tourisme comme AccorHotels (dont l’action a perdu jusqu’à 9% en ouverture de séance), Air France-KLM, Aéroports de Paris et Eurotunnel.  

Plusieurs pays, dont la Corée du Sud et la Belgique via son Premier ministre Charles Michel, ont en effet déconseillé à leurs ressortissants de se rendre à Paris sauf nécessité. Le département d’Etat américain recommande pour sa part aux touristes américains "un haut niveau de vigilance" à Paris. L’ABTA (l’équivalent anglais du Snav) invite les Britanniques à être prudents dans les lieux publics parisiens et à suivre les conseils des autorités locales. Sur Gov.uk, le Foreign Office invite toutefois "les personnes qui souhaitent rentrer en Grande-Bretagne à contacter leur tour-opérateur pour informations et disponibilités".  

A Paris, le ministère de l’Economie doit réunir une cellule dite de "continuité économique" afin d’étudier les conséquences des attentats sur différents secteurs d’activités en France dont le tourisme. D’éventuelles mesures de soutien pourraient être décidées pour aider les professionnels du secteur.

Une réunion prévue des acteurs touristiques franciliens le 18 novembre

Concernant le tourisme justement, le comité régional du tourisme Paris Ile-de-France a précisé dans un communiqué que "l’heure est désormais à la mobilisation des professionnels du tourisme, des loisirs et de la culture". Afin d’évoquer "l’impact immédiat et à long terme" de ces attentats sur la fréquentation de la capitale et d’étudier les mesures à prendre, une réunion est prévue à Paris mercredi 18 novembre avec Atout France, l’Office du tourisme et des congrès de Paris (OTCP) et l’ensemble de ces professionnels : musées, hôteliers, cabarets, parcs d’attractions, excursionnistes et grands magasins…

Le CRT Paris Ile-de-France estime pourtant "qu’il est beaucoup trop tôt pour tirer quelque impact que ce soit sur la fréquentation touristique". Il précise également que l’ensemble des tour-opérateurs et agences en ligne en France et à l’étranger sont tenus informés de l’évolution de la situation à Paris.



François Navarro, Dg du CRT, espère que les annulations seront marginales, précisant que "le choix du gouvernement de maintenir la COP21 est un signe fort pour l’ensemble de l’activité loisirs et affaires à Paris et en Ile-de-France et pour les programmateurs étrangers".

Le Salon des maires et des collectivités locales, qui devait se tenir du 17 au 19 novembre à Paris, a lui en revanche été reporté du 31 mai au 2 juin 2016. En province, des interrogations sur la tenue du marché de Noël de Strasbourg, qui attire 2 millions de visiteurs, ont été émises par le maire de la ville.

L’OTCP, dont les équipes étaient en réunion de crise ce matin, a de son côté communiqué auprès de ses 2 000 membres pour les assurer de son soutien et pour avoir un retour sur l’état de leur activité dans les prochains jours. "Nous aurons plus d’éléments chiffrés dans les prochains jours et les prochaines semaines", nous a confié une porte-parole de l’OTCP.

Et d’ajouter : "Nous avions des opérations en cours avec des représentants de TO et des journalistes étrangers. Certains ont préféré annuler mais d’autres ont maintenu leur venue en signe de solidarité".

Les points d’accueil de l’office sont mobilisés sur la diffusion des informations aux touristes présents dans la capitale concernant les sites ouverts ou encore fermés au public. Seul celui de l'Hôtel de Ville restera fermé jusqu'au 19 novembre.

S.J.


Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format