Menu
S'identifier
Production

FTI Voyages fait le pari de la République dominicaine auprès des agents de voyages


Publié le : 17.12.2019 I Dernière Mise à jour : 17.12.2019
{ element.images.0.titre }}
Les agents de voyages, entourés des équipes commerciales de FTI Voyages, ont pu découvrir le FTI Privilège Be Live Collection de Punta Cana. I Crédit photo Brice Lahaye

Auteur

  • Brice Lahaye

La découverte ce week-end, par une cinquantaine d'agents de voyages, du club FTI Privilège Be Live Collection de Punta Cana a permis au tour-opérateur d'affirmer sa volonté de se renforcer sur la République dominicaine.

 

Ils ont goûté, le temps de quelques jours, aux services à la française dans une chaude ambiance caribéenne. Une cinquantaine d'agents de voyages étaient invités en République dominicaine du 13 au 16 décembre par FTI Voyages, afin de découvrir le nouveau club FTI Privilège Be Live Collection de Punta Cana. Une destination long-courrier sur laquelle mise à présent beaucoup le tour-opérateur.

Au programme de cet éductour organisé en partenariat avec Air Caraïbes et l'office de tourisme de la République dominicaine : une découverte approfondie de l'établissement et de son club Privilège, mais aussi des visites d'hôtels (Be Live Canoa, Viva Whyndham Dominicus Palace et Iberostar Hacienda Dominicus), ainsi que des excursions et activités. Avec notamment une balade dans la capitale Saint-Domingue, une après-midi détente sur la plage privée de Cap Cana (en remplacement d'une virée en bateau sur l'île de Saona, annulée par la météo capricieuse) et une soirée festive au club Coco Bongo.

De quoi offrir à tous ces agents de voyages un bon aperçu de la destination, et leur donner par la même occasion de meilleurs arguments de vente pour ce nouveau club. « Le service personnalisé est très bon, avec toutes les petites attentions. Le client est chouchouté. Et c'est ce que recherchent nos clients : être valorisés. L'équipe est aussi très réactive, ce qu'on a pu découvrir avec l'activité annulée sur l'île de Saona. Ils ont trouvé une solution en moins d'une heure ! », s'enthousiasme Lisa Chassagne, agent de voyages chez Leclerc Voyages de Montbéliard.

Un avis partagé par Léa Huot, de l'agence TUI d'Épernay, qui participait pour la première fois à un éductour. « Le point fort de FTI Privilège reste les activités proposées. L'équipe fait de son mieux, ils pensent à tout et sont aux petits soins pour que les clients passent des vacances inoubliables », retient-elle.

6 000 clients espérés d'ici fin 2020

Un pari a priori réussi pour le tour-opérateur, qui souhaite renforcer sa visibilité sur la destination. « On n'a jamais poussé la République dominicaine, mais maintenant on va appuyer sur l'accélérateur. À partir du moment où la porte est ouverte, notre objectif est de devenir un leader sur la destination et d'être ainsi privilégié comme TO par les agents de voyages. Avec comme forces, le prix, le large choix d'hôtels et la flexibilité », explique Axel Mazerolles, directeur général de FTI Voyages.

Si le groupe commercialise la République dominicaine depuis 4-5 ans, avec déjà 48 hôtels sur la destination, l'ouverture du FTI Privilège Be Live de Punta Cana doit ainsi venir concurrencer fortement les autres TO. « C'est notre première étape dans la conquête du marché long-courrier. On n'est pas là pour gagner de l'argent sur la République dominicaine, mais plutôt pour se positionner, être une alternative et prendre des parts de marché. C'est ce qui compte aujourd'hui », précise-t-il.

Le tour-opérateur recensait 3 000 clients sur l'île en 2018 et espère doubler ce chiffre d'ici fin 2020, en s'appuyant sur les 4 000 agences françaises qui distribuent ses produits. Un objectif sur la bonne voie, selon le directeur général, qui précise que FTI Voyages enregistre déjà en décembre 2019 une croissance de 105% sur un an. « C'est à nous de travailler sur cette destination pour la faire découvrir, avec plein d'endroits encore méconnus ».

Pour cela, le voyagiste met également en avant son propre réceptif, Meeting Point. « Les Français sont les premiers Européens à venir en République dominicaine, et ils consomment beaucoup plus d'excursions que les autres marchés ». Ce qui devrait aussi encourager le TO à ouvrir prochainement de nouveaux clubs.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format