Menu
S'identifier
Aérien

Air Caraïbes, Frenchbee : la recette du succès du groupe Dubreuil


Publié le : 11.04.2019 I Dernière Mise à jour : 12.04.2019
{ element.images.0.titre }}
Air Caraïbes a transporté plus de 1,2 millions de pax en 2018. I Crédit photo Wikipedia

Auteur

  • Manon Gayet

Actionnaire d’Air Caraïbes et de Frenchbee, le groupe Dubreuil a présenté aujourd’hui son bilan financier de 2018. Des résultats solides qui permettent de préparer l’avenir.

Des taux de remplissage élevés (pour les 2 compagnies)

Si Air Caraïbes accroît chaque année ses capacités avec des avions neufs de plus grande taille, elle augmente aussi ses taux de remplissage, assurant la rentabilité des lignes. En 2018, sur l’ensemble des liaisons assurées par la compagnie, le taux de remplissage s’est établi à 86,4% contre 84,5% en 2017. « Nous prévoyons de faire encore mieux cette année, à 87,8% », annonce Patrick Malval, le président d’Air Caraïbes. Sur les axes Paris-Pointe-à-Pitre et Paris-Fort-de-France, ces taux dépassent les 91%.

Sa petite soeur Frenchbee ne démérite pas avec un taux de remplissage moyen de 83,4% en 2018 (soit 1,7 point de plus qu’en 2017), dont un taux s’établissant à plus de 87% pour la ligne Paris-Orly-Saint-Denis de La Réunion. La compagnie vise un remplissage de ses avions à 84,8% cette année (avec le même nombre d’avions que l’an dernier).

 

Un réseau centré sur les Antilles (pour Air Caraïbes)

Air Caraïbes assure 10 lignes transatlantiques régulières (hors réseau régional dans la Caraïbe). Au total, une soixantaine de destinations sont desservies par la compagnie historique par son propre réseau ou par le biais de partenariats. Résultat : la compagnie a transporté plus de 1,2 millions de passagers sur le long-courrier en 2018. Toujours avec Paris-Orly comme base en métropole.

Quid d’éventuelles ouvertures de lignes depuis la province ? « Il ne faut jamais dire "jamais" mais avec nos avions de taille importante, ce n’est pas simple d’aller se positionner sur ces aéroports, sans compter les moindres opportunités sur le fret », assure Jean-Paul Dubreuil. « Ceux qui y vont le font par dépit », ose Patrick Malval. « Nous, on n’y va pas parce qu’on n’en a pas besoin pour se développer. »

 

Des ouvertures de lignes audacieuses (pour Frenchbee)

Lancée en 2016, Frenchbee se positionne sur le créneau du low-cost long-courrier : « Avec Frenchbee, on fait des prix attractifs mais avec une forte valeur ajoutée. Car c’est ce que veut le passager aujourd’hui : des prix ET des services », justifie Marc Rochet, DG de Dubreuil Aéro et président de Frenchbee. Et le réseau se déploie sur des destinations très concurrentielles : La Réunion d’abord en 2017, puis San Francisco et Papeete (Polynésie française) dès 2018.

Une stratégie payante puisque Frenchbee a transporté près de 400 000 pax l’an dernier et est à l’équilibre financier (100 000€ de résultat opérationnel en 2018) en dépit de performances décevantes sur La Réunion. « On repart à la hausse en 2019. On attend un résultat opérationnel de 6,9M€ sur l’île de La Réunion [contre 0,7 M€ en 2018, NDLR] », détaille Jean-Paul Dubreuil, le président du groupe éponyme.

Et la compagnie ne compte pas s’arrêter là puisqu’elle ouvrira une nouvelle destinations en 2020, qui sera dévoilée avant l’été.

 

Une flotte taillée pour leurs activités

Air Caraïbes compte 12 appareils : 2 A350-900, 4 A330-300, 2 A330-200 ainsi que 2 ATR-72-500 et 2 ATR 72 600. Les 8 Airbus long-courrier sont taillés pour le réseau transatlantique entre la métropole et les Antilles tandis que les 4 ATR assurent les liaisons régionales.

Les A330 vont être progressivement remplacés par d’autres A350. Et le groupe Dubreuil a pris la décision d’intégrer 4 A350-1000, les tout derniers Airbus long-courrier, pour renforcer sa flotte entre 2020 et 2022, répartis entre les deux compagnies. En attendant, 4 A330-300 et un A330-200 ont vu leurs cabines refaites à neuf.

Du côté de Frenchbee, la flotte est composée d'un A330-300 et de deux A350-900, qui seront au nombre de 4 à échéance 2022. La compagnie accueillera également 2 A350-1000 d’ici à 2022.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format