Menu
S'identifier
Mice

Les grands parcs d’exposition et centres de convention veulent rouvrir au plus tard le 1er septembre


Publié le : 11.06.2020 I Dernière Mise à jour : 11.06.2020
{ element.images.0.titre }}
Depuis le mois de mars, tous les événements et salons sont interdits et ce, au moins, jusqu'au 1er septembre prochain. Le secteur estime qu'il faudra entre 2 à 3 ans pour revenir au niveau d'activité antérieur à la crise. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Lourdement pénalisés par la crise sanitaire, les plus grands sites européens alertent sur l’urgence de leur réouverture et appellent à un soutien financier fort des pouvoirs publics.

Les plus grands parcs d'exposition et centres de convention européens lourdement impactés par la crise se mobilisent pour une réouverture au plus tard le 1er septembre prochain.

Dans un communiqué publié le 10 juin, l’association EMECA, qui compte parmi ses membres en France EUREXPO Lyon exploité par GL events (Centre de congrès de Lyon, Matmut Stadium de Gerland,…) et VIPARIS (Paris Porte de Versailles, Paris Nord Villepinte, le Bourget,…), alerte sur l'urgence de leur réouverture et appelle à un soutien financier fort de la part des pouvoirs publics nationaux et européens afin d'assurer la survie et la reprise économique de tout un secteur. 

« Les salons et événements génèrent du lien social et constituent un levier formidable dans la relance de l'économie et de la consommation. Pourtant, alors que nous sommes désormais prêts à accueillir des événements en assurant la sécurité sanitaire de tous, les mesures de fermeture qui perdurent menacent tout notre secteur », explique Maurits von der Sluis, Président d'EMECA et Directeur du RAI d'Amsterdam.

Des pertes estimées à 125 milliards d'euros

Depuis le mois de mars, tous les événements et salons sont interdits et ce, au moins, jusqu'au 1er septembre prochain. L'impact économique est considérable et entraîne des pertes financières estimées à 125 milliards d'euros pour le premier et le deuxième trimestre 2020.

« Nous avons été le premier secteur à être contraint de fermer nos portes et nous pourrions être le dernier à pouvoir rouvrir au public. Les événements ont été reportés ou tout simplement annulés. La perte de revenus pour notre industrie est d'environ 40% au premier trimestre. Ce chiffre monte à 100% au deuxième trimestre et nous anticipons une perte de 60% pour le troisième trimestre. Dans un contexte de nécessaire reprise économique, notre industrie doit pouvoir jouer son rôle de manière responsable. L'activité de nombreux acteurs dépend directement de la réouverture de nos sites », ajoute Maurits von der Sluis.

Des mesures exceptionnelles demandées

C'est pourquoi, l'industrie européenne des parcs d'expositions demande un plan de soutien financier fort aux pouvoirs publics nationaux et auprès de l'Union européenne. Des mesures exceptionnelles telles que l'exemption de loyers et de charges, l'obtention de subventions et de prêts exceptionnels, un allègement fiscal sur les salaires ou encore des incitations financières pour les futurs exposants et acheteurs, sont demandées. 

Selon l'association, ce soutien est vital pour le secteur car, au-delà des grands sites événementiels, c'est tout un écosystème principalement composé de PME (standistes, restaurateurs et traiteurs, logisticiens, traducteurs, hôteliers, métiers de l'accueil...) qui est aujourd'hui menacé.

Les membres d'EMECA se disent prêts de leur côté à accueillir visiteurs et exposants dans des conditions sanitaires adaptées à la crise sanitaire. 

« Les représentants d'EMECA ont repensé l'agencement et la configuration des espaces tant pour les événements professionnels que grand public afin de répondre aux exigences sanitaires et aux normes de sécurité les plus strictes recommandées par les autorités locales », affrime Barbara Weizsäcker, Secrétaire Générale d'EMECA.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format