Menu
S'identifier
Economie

Ce qui a changé pour vous au 1er janvier 2019


Publié le : 03.01.2019 I Dernière Mise à jour : 03.01.2019
{ element.images.0.titre }}
La hausse du SMIC et de la prime d'activité font notamment partie des mesures applicables au 1er janvier. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Céline Perronnet

Comme tous les ans, de nombreux changements sont intervenus lors du passage à la nouvelle année. Revue de détails des différentes évolutions à connaître.

1/ Une hausse du SMIC de 1,5%

Environ 20% des agents de voyages sont concernés par ce petit coup de pouce du gouvernement. Le salaire minimum est augmenté de 1,5%, ce qui lui permet d’atteindre le montant de 10,03 euros brut de l’heure et de 1 521,22 euros brut par mois en 2019, contre 1 498,47 euros en 2018. En net, cela représente 1 204,20 euros mensuels pour cette année (contre 1 187,83 euros l’an dernier), soit une hausse d’un peu plus de 16 euros qui sera visible pour les salariés concernés à la fin du mois lorsqu’ils recevront leur fiche de paie. 

 

2/ Des heures supplémentaires défiscalisées

Là aussi certains professionnels du tourisme sont concernés par cette nouvelle mesure. Intégrée au projet de loi votée en urgence fin 2018 pour répondre aux gilets jaunes, la défiscalisation des heures supplémentaires démarre ce mois-ci.

Les heures supplémentaires seront donc exonérées de cotisations salariales (hors CSG, CRDS et cotisations patronales) mais aussi d’impôt sur le revenu jusqu’à 5 000 euros net par an. Selon le gouvernement, dès 2019, un salarié au SMIC effectuant plus de 100 heures supplémentaires sur l’année pourra prétendre à 155 euros de plus par an.

 

3/ Une augmentation de la prime d’activité

Comme annoncée le 10 décembre par Emmanuel Macron pour répondre au mouvement des gilets jaunes, "le salaire d’un travailleur au SMIC augmentera de 100 euros par mois dès 2019 sans qu’il en coûte un euro de plus pour l’employeur". 

Le premier Ministre Edouard Philippe s’est engagé à ce que la prime soit versée "dès le 5 février […] pour compléter le salaire de janvier".

 

4/ Entrée en vigueur du prélèvement à la source

Le prélèvement à la source devient réel et se concrétisera sur les feuilles de paye des 38 millions de foyers français concernés fin janvier. Les taux prélevés ont été révélés en avril-mai dernier. Chez les salariés, l'impôt sera prélevé directement par l'employeur : il apparaîtra sur la fiche de paie au même titre que les cotisations sociales.

Les travailleurs indépendants verseront un acompte mensuel ou trimestriel, calculé par l'administration en fonction de leurs revenus des mois précédents, puis ajusté selon leurs revenus effectifs.

 

5/ Changement de calcul pour le compte personnel de formation

Les heures inscrites sur votre compte personnel de formation (CPF) seront converties en euros (et non plus en heures) selon un barème établi par un décret paru au Journal officiel du 15 décembre 2018 : à hauteur de 500 euros par an (800 euros pour les personnes peu qualifiées et celles en situation de handicap) dans la limite de 5 000 euros (8 000 euros). Les heures déjà acquises sont converties au taux de 15 euros.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format