Menu
S'identifier
Distribution

Exclusif : Thomas Cook France : on connaît enfin les noms des repreneurs !


Publié le : 28.11.2019 I Dernière Mise à jour : 28.11.2019
{ element.images.0.titre }}
Les repreneurs de Thomas Cook France sont désormais connus. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet et Céline Perronnet

Le tribunal de commerce de Nanterre a rendu sa décision aujourd’hui. Et c’est logiquement l’offre de reprise déposée par Le Vacon, Havas Voyages, Salaün Holidays, Fram, Navitour Voyages (Sainte-Claire) et Esprit de Voyages qui a raflé la mise mais pas uniquement. Il y a 11 repreneurs au total, selon le jugement du tribunal que nous nous sommes procuré.

L’interminable attente prend fin pour les salariés de Thomas Cook France. Le tribunal du commerce de Nanterre a rendu ce matin son jugement dans le cadre du redressement judiciaire de la filiale française du groupe, déclarée en faillite fin septembre.

Au total : 149 agences ont été reprises sur les 174 et 348 emplois ont été sauvegardés. 195 postes sont en revanche supprimés, dont 137 au siège à Clichy.

La prise en jouissance des activités par les repreneurs a été fixée au 1er décembre 2019.

Et c'est donc l'offre groupée de Le Vacon, Havas Voyages, SN Agences (Salaün Holidays), Charles SAS (Fram), Navitour Voyages (Sainte-Claire) et Esprit de Voyages qui a le plus obtenu les faveurs du juge. Ensemble, ils mettent la main sur 141 agences au total ainsi que sur l’activité groupes BtoC.

Dans le détail, le groupe Salaün reprend 58 fonds de commerce pour un montant de 382 000 euros, Navitour met la main sur 38 agences ainsi que les marques, le nom commercial et l'enseigne Aquatour pour 286 000 euros, Le Vacon décroche 12 points de vente pour 132 000 euros, Havas Voyages s'empare de 19 agences de voyages et du site thomascook.fr, ses codes et sa base de données clients pour 190 000 euros, Charles SAS (groupe Karavel) obtient 13 agences ainsi que l'activité groupes BtoC et les noms de domaines jumbo et eldorador pour un montant global de 140 000 euros, Esprit de Voyages reprend une agence pour 10 000 euros.

"Je suis très content. L'offre était sérieuse sur le plan humain et économique. Nore priorité est désormais de bien accueillir les équipes. Et de se mettre au travail. Le plus dur reste à faire. 3 mois d'arrêt de l'activité, ce n'est pas rien", confie Laurent Abitbol, président de Marietton Développement, au sujet de l'offre reprise par Havas Voyages.

"Je me réjouis qu'une grande partie du personnel de Thomas Cook puisse garder son travail grâce à l'offre conjointe des différents repreneurs car cela aurait été dommage de voir autant de personnes ne pas avoir de solutions pour leur avenir", indique pour sa part Alain de Mendonça, président du groupe Karavel / Promovacances.

De son côté, Stéphane Le Pennec, directeur général de Salaün Holidays et directeur du réseau de distribution SNA, affirme que "Cette intégration de 58 nouvelles agences va nous permettre de positionner notre marque Salaün Holidays de manière encore plus forte sur le territoire Français. Avec près de 160 agences qui vont désormais arborer les couleurs de Salaün Holidays, nous allons bénéficier d’une visibilité importante pour mieux appuyer la connaissance de notre production de circuits à travers le monde. Il était important pour nous de pouvoir adosser notre Tour- Opérateur à un réseau de distribution interne suffisamment dense pour porter à bien notre projet dont le Crédo est : Service et Proximité. Nous garantissons d’ailleurs à l’ensemble de nos partenaires distributeurs, avec qui nous collaborons étroitement depuis plusieurs années, la pérennité des liens étroits que nous avons su tisser au fil des ans et notre volonté de continuer à collaborer en toute confiance !"

Seulement 8 agences pour les autres repreneurs

Les autres candidats à la reprise ne repartent pas complètement bredouille. Ainsi, Prêt à Partir récupère 3 agences pour 7 500 euros, Servotel une agence pour 5 000 euros, Bro's Voyages et Voyages d'Affaire 2.0 deux agences pour 20 000 euros, Captain Ferry une agence pour 8 000 euros tout comme Citra Voyages pour 5 000 euros.

Le jugement précise que sont déclarées "irrecevables les offres non finalisées ou non soutenues à l'audience de l'équipe managériale et des sociétés HPP Agences, Groupe Univairmer, Les Planeteurs, Voyages Bentz, Passion Voyages et Beaux Voyages". L'offre non financée de la société De Voyages en Voyages / NF Voyages, pour la reprise de Thomas Cook Marathon, est également déclarée irrecevable.

En revanche, le jugement ne fait pas mention de l'offre du GIE Asha portant sur la reprise de la marque Jet tours et des noms de domaine et site web comprenant le terme jettours. L'offre ne comportant pas de volet humain, la décision devrait être rendue d'ici deux à trois semaines par le tribunal. A suivre ...

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format