Menu
S'identifier
Croisière

Costa Croisières : les passagers français interdits d’embarquer jusqu’à fin novembre 


Publié le : 23.10.2020 I Dernière Mise à jour : 23.10.2020
{ element.images.0.titre }}
Après des mois d'arrêt, la compagnie italienne a repris ses croisières en septembre.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Costa Croisières a annoncé que les nationalités dont le taux d’infection est supérieur à celui de l’Italie, ce qui est le cas de la France, ne pourront plus embarquer sur ses navires jusqu'à fin novembre. 

Mauvaise nouvelle. La compagnie Costa Croisières vient d’annoncer restreindre l’embarquement aux nationalités dont le taux d’infection est supérieur à celui de l’Italie, en s’appuyant sur les données du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC). La France étant de celles-là, les voyageurs de l’Hexagone ayant prévu prochainement de monter à bord d’un navire de la compagnie de croisières vont donc devoir revoir leurs plans. Au moins jusqu’à fin novembre. 

« Nous opérons nos croisières de la manière la plus responsable possible pour nos passagers, nos membres de l'équipage et les habitants des communautés visitées par nos navires. Nous avons analysé avec attention la situation actuelle et il n’est pas exclu que son évolution conduise à des mesures restrictives supplémentaires, ce qui aurait un impact sur le retour en toute sécurité de nos passagers dans leur pays d'origine. C'est pourquoi nous avons décidé de manière responsable de restreindre l'embarquement, jusqu'à la fin novembre, des nationalités dont le taux d'infection est supérieur à celui de l'Italie, selon la source officielle du Centre européen de prévention et de contrôle des maladies (ECDC) », fait savoir Costa Croisières. 

Des alternatives proposées aux clients concernés 

Si aucune indication n’a été apportée sur le nombre de passagers français concernés par ces nouvelles restrictions, Costa Croisières précise néanmoins s’activer pour leur trouver des solutions. « Nous informons actuellement nos passagers concernés par ce changement et leur proposons des alternatives appropriées. Si la situation devait encore évoluer, Costa adapterait à nouveau son fonctionnement, en parfaite transparence vis-à-vis de ses passagers », ajoute la compagnie.

À lire aussi - Raffaele d’Ambrosio (Costa Croisières) : « Nous nous projetons dans le futur, mais toujours avec l’idée de progressivité » 

Après plusieurs mois d’arrêt complet de ses activités, la compagnie a redémarré progressivement ses croisières en septembre avec le Deliziosa, puis avec le Diadema. Concernant le marché français, les chiffres se voulaient d'ailleurs encourageants, avec 612 passagers français enregistrés sur le Diadema au départ de Gênes le 19 septembre dernier. 
 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format