Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush : Parcs de loisirs, du rêve à la réalité...


Publié le : 18.09.2019 I Dernière Mise à jour : 18.09.2019
{ element.images.0.titre }}
Thierry Beaurepère s'interroge sur les relations entretenues par les parcs de loisirs avec les agences de voyages. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c'est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Au menu aujourd'hui, l'actualité des parcs de loisirs qui s'exposent en ce moment à la porte de Versailles, dans le 15e arrondissement de Paris...

À la porte de Versailles, on s’envoie en l’air et on glisse sans limite… Rassurez-vous ! L’IFTM Top Résa n’ouvre ses portes que dans deux semaines — et non, vous n’avez pas manqué le salon de l’érotisme, dont la prochaine édition est programmée pour le mois de mars. En réalité, le Parc des expositions de Paris « vibre » cette semaine au rythme de l’IAAPA Expo Europe, nom barbare pour évoquer le salon réservé aux professionnels des parcs d’attractions et de l’industrie des loisirs.

Alors que cette rentrée est de moins en moins (bleu) azur, le sujet peut sembler léger. Mais il est aussi parfois bon de s’amuser ! Et au moins, les éléphants volent toujours à Marne-la Vallée et le ciel n’est pas tombé sur la tête des Gaulois de la forêt de l’Oise. Surtout, le marché est tout sauf négligeable. Chaque année, un milliard de personnes sur la planète visitent un parc de loisirs et y dépensent 45 milliards de dollars. Rien qu’en France, le chiffre du secteur dépasse les trois milliards d’euros et tous les sites se félicitent d’un été record. On va désormais au parc comme on va en week-end à la mer…  

Pour paraphraser notre célèbre philosophe Jacques Chirac et rester dans la métaphore salace, « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre » semble néanmoins penser nombre d’agences, qui regardent passer le train (de la mine ou fantôme, selon affinités) sans sourciller. C’est vrai qu’il est plus valorisant de vendre un safari en Tanzanie qu’une journée à Poitiers… Pourtant, c’est bel et bien en distribuant (aussi) des mobile-home à Argelès-sur-Mer que Leclerc Voyages est devenu le réseau le plus performant de France. Et avec une durée de séjours qui s’allonge, il sera bientôt plus rentable de vendre un séjour au Puy-du-Fou qu’un hôtel-club aux Canaries…  

Disneyland Paris va (enfin) bénéficier de nouveautés

A la décharge des agences, la stratégie des géants du secteur est parfois aussi remuante qu’un grand huit. Prenez Disneyland Paris. Sa politique de communication s’appuie désormais largement sur les fans et youtubeurs qui inondent la toile de Vlogs lénifiants, éclipsant parfois la réalité. Alors qu’outre-Atlantique, les nouvelles attractions autour des univers d’Avatar ou Star Wars font le buzz, la France doit se contenter depuis plusieurs années d’un coup de peinture sur l’existant, une remise au goût du jour de Jack Sparrow et ses amis pirates que même les plus initiés ont à peine remarqué, un dépoussiérage de la maison hantée d’autant moins visible qu’il a fallu laisser les toiles d’araignée !

Certes, Disney a annoncé l’an dernier un plan d’investissement de 2 milliards d’euros pour construire de nouveaux « lands » dédiés à la Reine des Neiges ou aux Avengers. Il était temps… Mais en attendant, malgré les palissades qui poussent comme les champignons d’Alice au pays des Merveilles, les prix (en forte hausse depuis quelques années) restent les mêmes : 107 € pour les deux parcs, un peu cher pour une visite de chantier ! Est-ce justement parce que les trois prochaines années seront jalonnées de travaux que Disneyland Paris se rappelle au bon souvenir des agences et vient de sortir une application dédiée aux vendeurs ? Pour booster ses ventes en période difficile, il est parfois bon de faire appel à ses « amis » !

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format