Menu
S'identifier
Hébergement

On a testé le Salt of Palmar à l’Île Maurice


Publié le : 27.11.2018 I Dernière Mise à jour : 27.11.2018
{ element.images.0.titre }}
Le premier hôtel de la nouvelle marque Salt (The Lux Collective) a ouvert ses portes à Palmar sur la côte Est de l'île Maurice. I Crédit photo DR

Auteur

  • Testé par Marie Poirier le 15 novembre 2018

Un boutique hôtel chaleureux, tourné vers l’océan, qui permet de découvrir l’Ile Maurice autrement.

Pourquoi choisir cet hôtel ?

Il suffit parfois d’un lieu pour que se déclenche une musique, d’un détail pour percevoir la nature d’un hôtel. Au Salt of Palmar, il en est ainsi. A l’arrivée, pas de réception. Mais un accueil joyeux, vif, au contact, qui en dit long sur l’esprit du concept. Ici, les valeurs humaines sont privilégiées. On crée du lien entre tous. Et ça se ressent d’entrée de jeu.

Ce qui est frappant, c’est l’organisation de l’espace mûrement pensée par l’architecte mauricien Jean-François Adam qui a su jouer avec la géométrie atypique de l’ex hôtel La Palmeraie et la lumière de l’île. La déco a été confiée à l’artiste Camille Walala qui a twisté l’ensemble avec un style chaleureux, coloré et pushy. Le résultat est clivant mais séduisant. On glisse très vite dans les paysages et l’histoire de l’île Maurice.  

Aucun autre hôtel ne lui ressemble. L’établissement est tourné vers l’océan. Il offre un univers fantaisiste et affirmé avec trois bars (dont le premier rooftop de l’île Maurice), un restaurant à la carte (pour éviter le gaspillage des buffets) et un spa équilibrium osant une thérapie à base de sel.

 

Pourquoi quitter son transat ?

S’attaquer à la découverte locale n’est pas une mince affaire. C’est sans doute même très difficile tant le concept est aujourd’hui galvaudé par les tour-opérateurs et les hôteliers. Mais au Salt of Palmar, il suffit de suivre les empreintes laissées par les "shakers" pour se laisser embarquer dans leurs histoires. Ce sont les ambassadeurs de l’île. Ils ont un lien direct avec l’hôtel et proposent aux clients une immersion dans leur vie quotidienne. Pêcheur, céramiste, tisseuse de panier… ils emmènent les vacanciers chez eux ou sur leurs terrains de jeux préférés. On sort donc du cadre traditionnel des excusions proposées à l’île Maurice. On y dévoile une destination verte, culturelle et engagée.

Yoga, vélo, paddle… le sport n’est pas en reste à Palmar. Il fait partie intégrante du concept Salt.

 

Bon à savoir

Au Salt of Palmar, on se débarrasse du superflu. On se laisse combler par toutes les attentions imaginées par Paul Jones, CEO du groupe hôtelier The Lux Collective et créateur du concept Salt. Les 59 chambres avec vue plongeante sur le lagon en sont la parfaite expression. Là, pas de télévision, mais une radio, un tapis de yoga et un sac de plage tissé main par Reotee Buleeram, l’une des shakers de l’hôtel. Un lit soigneusement choisi en Suède pour offrir le meilleur sommeil possible. Et une salle de bain proposant 9 amenities. Rien de tel pour prendre de la distance, retrouver le sourire et se laisser porter.  

A Palmar, pas de kids club. Les enfants participent au voyage. Ils vivent l’expérience mauricienne avec leurs parents. C’est le concept Salt.

Salt of Palmar est principalement revendu par Kuoni, Jet tours, Exotismes, Austral Lagons...

 

L’avis de Tour Hebdo

Le Salt of Palmar est situé sur la côte Est de l’île Maurice. A proximité de Belle Mare, l’une des plus belles plages de la destination, et à seulement 30 minutes de l’aéroport international.

On y vient pour s’offrir une respiration, se re-connecter et découvrir intensément l’île Maurice. On aime particulièrement l’engagement environnemental pris par Salt : zéro plastique et zéro déchet. Également les cartes décomplexées des bars et du restaurant avec leurs spécialités mauriciennes, leurs plats healthy et leurs cocktails ravageurs. On ne se lasse pas de la proximité de la plage et de la vue sur le lagon. Mais l’on regrette la promiscuité entre la piscine et les différents lieux de vie de l'hôtel. On attend avec impatience l'ouverture de la ferme Salt qui proposera des cultures en hydroponie et un restaurant bio.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format