Menu
S'identifier
Mieux vendre | Sur la route de…

5 spots sur la route de La Réunion


Publié le : 01.06.2018 I Dernière Mise à jour : 01.06.2018
{ element.images.0.titre }}
5 spots sur la route de La Réunion I Crédit photo Florence Donnarel

1 L’océan au côté des dauphins

Une brise tiède aux notes iodées souffle sur nos visages. Au large de Saint-Leu, sur la côte ouest, notre embarcation fend les flots au petit matin. Nous sommes une dizaine à bord à guetter un corps brillant bondissant hors de l’eau. Trois espèces de dauphins croisent au large de La Réunion et sont facilement visibles lors d’une excursion. Ce matin, nous avons rendez-vous avec un groupe de dauphins à long bec. Une ombre sous-marine a attiré notre attention. Avec palmes, masque et tuba, les passagers s’immergent lentement pour une observation in situ. Selon leur humeur, les cétacés curieux peuvent s’approcher ou parader devant les visiteurs dans un gracieux ballet aquatique avant de replonger dans les profondeurs.

2 L’Est sauvage de l’île

Les champs de canne à sucre ondulent sous l’effet du vent et lèchent les premiers reliefs de vagues émeraude. Partout, des palmiers élancés, escortés de pandanus géants, de manguiers généreux et de buissons fleuris. Entre Saint-Philippe et Saint-André, l’exubérance de la nature frappe au premier regard. La côte est doit cette prodigalité à son exposition aux alizés, avec des pluies plus abondantes. Ses pépites ? Des rivières et des cascades, souvent accessibles en voiture, sinon à pied. Bosquets de bambous démesurés qui ombragent les bords de la rivière des Marsouins à Bethléem, chutes d’eau jaillissant au milieu des orgues basaltiques à Bassin La Paix, piscine naturelle au pied de la cascade Niagara et son impérieuse muraille rocheuse…

3 Le piton de la Fournaise, un colosse fougueux

Le seigneur de La Réunion, c’est lui. Au sud-est de l’île, le volcan en activité cisèle de fascinants paysages, offre une randonnée insolite dans des tunnels de lave… et ne semble menacer personne avec ses coulées souvent circonscrites dans un « enclos » naturel. Un départ matinal s’impose pour gravir le piton de la Fournaise (500 m de dénivelé positif depuis le Pas de Bellecombe). La route du volcan est un voyage en soi : pâturages verdoyants, hauts plateaux lunaires, forêt de bruyères. Puis débute la randonnée dans la caldeira, un décor aride de laves pétrifiées ocre, brunes ou violettes, avant d’atteindre après près de trois heures l’impétueux cratère Dolomieu. Ces dernières années, le volcan comble les visiteurs avec des effusions de lave spectaculaires. D’ailleurs, quelques jours après notre passage, le piton de la Fournaise entrait en éruption…

4 Le mystérieux cirque de Mafate

De vertigineux remparts de basalte dépliés tel un drapé, ouatés d’une luxuriante végétation. Des cascades qui déroulent avec fureur des rubans d’eau sur les à-pics. Des aiguilles rocheuses qui flirtent avec les 3 000 mètres. Blotti dans ce décor féerique, le cirque de Mafate reste le seul espace habité de La Réunion seulement accessible à pied. Près de 700 personnes vivent dans des hameaux sur ses plateaux. Nous avons plongé dans cet espace mystérieux suspendu entre ciel et terre depuis le col des Bœufs, à 1 960 mètres, au sud-est. Une randonnée dans la forêt primaire piquée de fougères arborescentes puis dans un bois de tamarins aux troncs sinueux amène en trois heures environ au village de La Nouvelle. Plus bas, la rivière des Galets a sculpté une profonde vallée avec des plages en dalles, telles Les Trois Roches, veillées par des filaos. Le village de Marla est à quelques heures de marche. On y passe la nuit pour admirer l’aurore sur les montagnes avant que la brume ne vienne accrocher son voile.

5 Les marchés créoles, hauts en couleur

Le Chaudron à Saint-Denis, Saint-Paul, Saint-Pierre… Sur les étals des marchés réunionnais, tous les ingrédients d’une cuisine métissée, inspirée par l’Afrique, l’Inde et la Chine, enivrent les sens. À Sainte-Marie, ce samedi matin, Jacky Aroumougom nous guide à travers les pyramides de piments verts et rouges, les piles d’ananas Victoria parfumés, les stands de volailles vivantes, les bouquets de coriandre… Les emplettes terminées, il est l’heure d’aller préparer dans sa case créole, au feu de bois, un cari de camarons (gambas), des samossas et des beignets, des lentilles de Cilaos… La plus belle des introductions à la gastronomie réunionnaise.

Nager avec les dauphins

Une activité praticable toute l’année. 55 € les 3 heures.

> Scubanas 375, rue du général Lambert, 97436 Saint-Leu.

Diana Dea Lodge

Un hôtel 4* dans un parc de 150 hectares avec des cerfs. 255 € la chambre double avec pdj.

> 94, chemin Helvetia, à Sainte-Anne.

La Plantation

Une charmante chambre d’hôtes au bord de l’eau. 135 € la chambre double avec pdj.

> 49, rue Amiral Lacaze, à Saint-Pierre.

Cours de cuisine

Far Far Kréol, à Sainte-Suzanne. Achats au marché du jour et repas, de 8 h à 15 h : 39 €.

> farfarkreol.fr

Les gîtes d’étape

Certains disposent de chambres doubles. Environ 45 € en demi-pension. Réservations auprès de l’office de tourisme.

> reunion.fr

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format