Menu
S'identifier
La Polynésie française

L’indispensable


Publié le : 09.06.2006 I Dernière Mise à jour : 09.06.2006

Comment y aller ?

Compte tenu de l’éloignement, il n’existe aucun vol direct entre la France et la Polynésie française. La solution la plus rapide consiste à transiter par Los Angeles. Deux compagnies proposent des vols réguliers au départ de Paris :

Air Tahiti Nui : 5 vols hebdos via Los Angeles et un vol hebdo via New York jusqu’au 30 juin. Du 1er juillet au 15 août : un vol quotidien via Los Angeles et un vol hebdo via New York. Du 15 août au 31 octobre : 6 vols hebdos via Los Angeles et un vol hebdo via New York.

Air France : 3 vols hebdomadaires via Los Angeles.

Une fois sur place ?

Location de voiture

Loueurs de voitures présents à l’aéroport international de Tahiti Faa’a : Avis Pacificar, Daniel rent a car, Europcar, Hertz et Tahiti rent a car. Des loueurs sont également présents dans les principales îles de l’archipel.

Transfert

L’aéroport international de Tahiti Faa’a se trouve à 5 km de Papeete. Les transferts vers les hôtels sont le plus souvent inclus dans le prix du forfait. En taxi, compter 13 € pour relier l’aéroport au centre-ville de Papeete. Les transferts entre les îles s’effectuent quant à eux en avion : Air Tahiti assure des vols vers 41 îles de la Polynésie française au départ de Tahiti Faa’a et Air Moorea se concentre sur des navettes quotidiennes entre Tahiti et Moorea. Entre Tahiti et Moorea, possibilité de transferts en bateau. Les transferts interîles sont, là aussi, généralement compris dans les forfaits.

Où séjourner ?

Type d’hébergement

La Polynésie française compte 51 hôtels, dont 6 hôtels 5*, 17 hôtels 4*, 13 hôtels 3* et 15 hôtels 2*. La capacité hôtelière totale s’élève à plus de 8 300 lits. A cela s’ajoute une offre importante de pensions de famille. Le haut de gamme reste l’affaire des grands groupes hôteliers internationaux, d’InterContinental à Orient-Express en passant par Sofitel (3 adresses). Une chaîne polynésienne est également sur les rangs, Pearl Resorts, avec 9 établissements dont le Taha’a membre des Relais Châteaux.

Le choix des TO

La majorité des TO reprennent l’éventail complet de l’offre hôtelière, de la pension de famille à l’hôtel de luxe. Seuls Australie Tours et Nosylis s’en tiennent à une sélection d’hôtels de catégorie 4 et 5*.

Le développement

Le développement hôtelier s’effectue avant tout sur le segment haut de gamme. L’année 2006 marque ainsi l’ouverture de deux nouveaux hôtels 5* à Bora Bora : l’InterContinental Resort and Thalasso Spa et le St. Regis Bora Bora Resort Spa. Parmi les autres projets en cours, le Tahiti Luxuary Resort ouvrira ses portes à Tahiti début 2008 suivi en fin d’année d’un Four Seasons à Bora Bora. Un second Four Seasons est attendu à Taha’a, aux côtés d’un établissement du groupe Raffles. Enfin Moorea verra l’ouverture du deuxième golf en Polynésie française, accompagné par un important projet immobilier et hôtelier. Autres développements annoncés : Hilton doit se déployer à Huahiné alors qu’InterContinental planche sur un nouvel hôtel à Tetiaroa, l’île propriété de la famille de Marlon Brando.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format