Menu
S'identifier
Mieux vendre | City break

Carnet pratique


Publié le : 01.09.2019 I Dernière Mise à jour : 12.09.2019
{ element.images.0.titre }}
Carnet pratique I Crédit photo

Quand partir ?

Valence la méditerranéenne bénéficie d’un climat clément toute l’année avec 300 jours de soleil par an. Entre chaleur estivale et douceur hivernale, les Romains qui la fondèrent ne s’y étaient pas trompés en choisissant l’endroit comme lieu de refuge de leurs soldats à la retraite. Les mois de mars et avril sont pris d’assaut à cause de la célèbre fête des Fallas puis de la semaine sainte. Mieux vaut donc réserver très en avance. L’automne s’avère une saison agréable et pas trop touristique.

Comment y aller ?

À deux heures de vol de Paris, Valence est aisément accessible depuis la France. La compagnie low-cost espagnole Vueling propose plusieurs vols quotidiens directs au départ de Paris-Orly, et des vols via Barcelone. Air France dessert Valence depuis Paris-CDG tous les jours. Air Europa propose aussi un vol quotidien depuis CDG. Transavia rallie Valence plusieurs fois par semaine depuis Orly. Ryanair assure une liaison hebdomadaire depuis l’aéroport de Beauvais.

La reco

Longtemps éclipsée par Madrid et Barcelone, Valence a aujourd’hui le vent en poupe. La troisième ville d’Espagne vit sa movida depuis dix ans. Culturelle, balnéaire, gastronomique et verte, elle possède de solides atouts et est devenue plus agréable à vivre que Barcelone. C’est une ville à taille humaine, où l’on peut tout faire à pied ou à vélo. La mer est à 30 minutes du centre-ville en tramway.

Les prix

La vie à Valence n’est pas très chère. On trouve des hostals à partir de 50 € la nuit, et il faut compter 150 € pour un boutique-hôtel design. Côté restauration, les tables sont plutôt bon marché. Une paella dans un restaurant réputé revient à 18 € par personne, et une portion de tapas traditionnelles entre 1,50 € et 5 €. Même les chefs étoilés proposent des formules déjeuner abordables avec des menus à partir de 25 €.

Le +

> Contrairement à Barcelone, Valence essaye d’éviter la prolifération des appartements touristiques et l’augmentation non contrôlée des loyers. La mairie a fixé des règles strictes : les Valenciens sont prioritaires à l’achat des logements, et ils ne peuvent louer que les appartements se situant au rez-de-chaussée et au premier étage des immeubles. Ainsi, les quartiers populaires du Cabanyal ou del Carmen conservent leur authenticité.

Le –

> Les jardins du Turia n’ont pas encore été prolongés jusqu’au port et il faut pédaler ou marcher le long de terrains vagues avant d’accéder à la promenade du bord de mer.

Bonus

EXCURSION À ALBUFERA

À dix kilomètres au sud de Valence, le parc naturel de l’Albufera est une petite Camargue. On s’y balade en barque dans les rizières et on y déguste une authentique paella dans le village de pêcheurs d’El Palmar.

VISITES CULTURELLES

L’office de tourisme de Valence propose des visites guidées pour partir à la découverte de la tradition de la fête populaire des Fallas, de la route de la soie ou du Saint Graal. visitvalencia.com

BON PLAN

La Valencia Card permet d’accéder à tous les transports en illimité et à de nombreux musées et attractions. Elle offre aussi des réductions dans des restaurants et bars. Tarif 24 heures : 15 € ; 48 heures : 20 € ; 72 heures : 25 €.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format