Menu
S'identifier
Homepage

Le plan d'action d'Asia pour 2020


Publié le : 25.09.2019 I Dernière Mise à jour : 26.09.2019
{ element.images.0.titre }}
Guillaume Linton, président, entouré de Virginie Gerbault et Yannick Barde, codirecteurs de la production d'Asia. I Crédit photo Marie Poirier

Auteur

  • Pascale Filliâtre avec Marie Poirier

Un an après le décès brutal de son président fondateur, le TO est parfaitement en ordre de marche, plus que jamais pro-actif pour trouver des relais de croissance et creuser son sillon en Asie.

Au 31 octobre prochain, Asia devrait boucler son exercice 2018-2019 en retrait de 7%  autour de 70 M€ de chiffre d’affaires, pénalisé par les contre-performances de la Thaïlande, de l’Indonésie, du Sri-Lanka et de la Chine. Mais aussi par le contexte social en France.

Le spécialiste de l’Asie aborde néanmoins la saison d’hiver 2019-2020 en très grande forme, avec des prises de commandes en croissance à date de +25%. « Depuis la fin du mois de janvier, nous n’avons cessé de regagner du terrain. Nous sommes donc très positif et plein d’espoir sur la tendance qui se dégage. D’autant que les réseaux de distribution nous soutiennent », témoigne Guillaume Linton, président du voyagiste.

Certains axes comme le Japon et ses satellites (Corée du sud, Taiwan..), l’Asie centrale (Ouzbékistan..), le Moyen- Orient (Oman, Emirats et Jordanie) et l’Asie Pacifique « cartonnent ». De quoi envisager réalistement une croissance à deux chiffres pour cet exercice et dessiner des projections à 3 ans très optimistes.  

Le seul coup dur dont il est difficile de chiffrer l’impact, c’est la défaillance de Thomas Cook dont Asia est l’un des fournisseurs privilégiés. Même si Guillaume Linton se veut rassurant : « C’est un énorme gâchis pour notre industrie. Thomas Cook est notre deuxième plus gros partenaire réseau. C’est 12 % de notre chiffre d’affaires pour 2018-2019. Mais Asia est solide et cela ne met pas en péril notre activité ». Pour le patron du TO, « Désormais, il y aura pour les tour-opérateurs une prime à la vertu et à l’agilité. Deux valeurs fortes qui nous correspondent et qu’on va pousser ».

Des partenariats porteurs

Asia bénéficie aussi, et pleinement, de ses accords de référencements premiums. Le TO est partenaire Gold d’Havas et, depuis janvier, de Selectour. « Pour nous, cela a été un booster de croissance, avec une activité en hausse à deux chiffres depuis la signature des contrats », témoigne Guillaume Linton qui a conservé en plus de ses nouvelles fonctions de direction sa casquette de directeur commercial, « un gage de proximité et de continuité avec les réseaux ».

« Le pilotage des ventes, j’y crois et ça marche parce ce n’est pas qu’un contrat. Il soutenu par un vrai plan d’action et, des deux côtés, des équipes très motivées. J’appelle cela le triangle du succès ». Toutes les opérations spéciales qu’initie Asia avec les réseaux, ceux de la grande distribution mais désormais tous les autres, sont ainsi très anticipées et animées, avec de la part des commerciaux du TO de la formation active dans les agences.

La Thaïlande d’Asia sera ainsi en vedette (et en marque blanche) chez Havas Voyages pendant un mois début octobre avec un circuit 10j/7 nuits commercialisé à partir de 799€. L’Australie sera elle mise en avant chez Selectour dès le 9 octobre avec un prix d’appel à 2 999 € pour un circuit de 10 jours. Le panier moyen devrait tourner autour de 4000-4 500 euros. « Plusieurs dizaines de sièges sont stockés, on a de grandes ambitions », détaille Guillaume Linton.

« Ces opérations spéciales sont des accélérateurs de business en début d’exercice coïncidant avec le lancement de la saison hiver », indique-t-il.

Une production toujours plus sophistiquée

Si Asia se distingue en « marketing personnalisé » et devrait continuer à pousser les partenariats tout en renforçant sa communication grand public pour promouvoir sa marque offline et online, la sophistication et l’approfondissement de son offre produits est toujours son obsession « pour faire la course en tête ».

Guillaume Linton en est convaincu : « La voie pour Asia, c’est d’être ultra-spécialiste. Il faut l’expliquer, le démontrer et former les équipes pour les accompagner au quotidien ». Avant de rappeler que Asia vient d’engager un processus de certification ATR (Agir pour un Tourisme Responsable). « Une autre façon de s’inscrire dans la vertu » explique le patron du TO.

Parmi les tendances de l’hiver, figurent la Georgie, le Kirghiztan, l’archipel des Mergui au large de la Birmanie, la Vallée de l’Orkhon en Mongolie ou le Western Australia.

« Cette sophistication ne nous empêche pas de rester accessible avec des offres tarifaires intéressantes comme le prouvent nos opérations spéciales », prévient Guillaume Linton qui rappelle que Asia cultive également son accessibilité en ligne avec désormais 200 Circuits Privés (avec chauffeurs-guides) sur 26 destinations, réservables en disponibilité immédiate et vendables n’importe quel jour de départ à la convenance du client.

« Ils sont faciles à proposer y compris par des vendeurs inexpérimentés et modifiables à l’infini. Pour nous, c’est un autre réservoir de croissance, de même que la production Groupes que nous souhaitons développer pour les tribus, les groupes d’amis, les associations ». Mais pour Guillaume Linton, « La croissance, c’est bien sûr l’accompagnement de projet organique comme celui-ci. Mais aussi de la croissance externe qu’on ne va pas se priver d’aller chercher notamment pour cibler une clientèle démographique plus large, plus jeune, plus active ».

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format