Menu
S'identifier
Voyages d'affaires

Quel avenir pour le voyage d'affaires et le MICE à Paris ?


Publié le : 16.06.2020 I Dernière Mise à jour : 16.06.2020
{ element.images.0.titre }}
69% des voyageurs d’affaires interrogés prévoient toujours un déplacement professionnel dans les 2 à 3 prochains mois. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

L'Office du Tourisme et des Congrès de Paris vient de dévoiler un baromètre exclusif sur les perspectives des déplacements et réunions professionnels dans la capitale française. Le point sur les résultats.

L'optimisme pour de prochains déplacements professionnels semble bien là. C'est en tout cas ce que révèle un baromètre exclusif* sur les perspectives du tourisme d'affaires à Paris, dévoilé mardi par l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris (OTCP).  

Ainsi, 69% des voyageurs d’affaires interrogés prévoient toujours un déplacement professionnel dans les 2 à 3 prochains mois, et 12 % des répondants internationaux l’envisagent même à Paris. Dans le détail, ce sont les Chinois (24 %) qui arrivent en tête, suivi des Espagnols (16 %). Mais les Français sont eux aussi disposés à voyager vers la capitale, puisqu'ils sont déjà 33 % de déclarants ayant choisi Paris pour leur prochain voyage d’affaires, dont 16 % dès cet été.

« Ce sont des éléments optimistes, bien que mesurés, sur les voyages d'affaires. On remarque une volonté des entreprises de renouer avec de vraies activités économiques. On aurait pu s'attendre à ce que les résultats soient pires, mais il y a une espèce de résilience assez forte pour le moment, qui demandera à être confortée dans les mois à venir », commente Corinne Menegaux, directrice générale de l'OTCP.  

Restrictions des employeurs

Concernant la durée des séjours, 73 % des voyages d’affaires dans les 3 mois sont envisagés pour au minimum 3 jours et 2 nuits. Cela, malgré des budgets réduits et des consignes de déplacements restreints pour les collaborateurs. La crise sanitaire aura aussi largement impacté le voyage d'affaires. 40 % des sondés répondent en effet connaître des restrictions de la part de leurs employeurs. La santé économique des entreprises les poussant à réenvisager la façon dont les employés doivent voyager.

Un comportement qui devrait s’adapter au fil des semaines et mois à venir, avec la prochaine ouverture des frontières et les nouvelles mesures sanitaires prises. « Les séjours les plus longs sont bénéfiques pour la destination, mieux qu'un aller-retour dans la journée. Mais il restera intéressant d'observer les résultats lors des prochaines vagues de sondage, avec de possibles modifications des comportements », note la directrice générale.

« Avec plus de 70 % des voyageurs qui pensent rester au moins 2 nuits, ces habitudes pourraient d'ailleurs ne pas être si différentes des périodes où il n'y a pas de crise », estime de son côté Thomas Deschamps, directeur de l'Observatoire économique du tourisme parisien.

Réunions, congrès et salons

N'en reste pas moins une véritable envie d'un retour à la normale, notamment du côté des manifestations. Si 65 % des entreprises interrogées déclarent qu'elles organiseront moins d'événements qu'elles n'avaient prévu de le faire, 41 % des entreprises désirent néanmoins programmer prochainement un ou plusieurs événements à Paris. Et 64 % de ces événements auront lieu dans 2 à 4 mois.

Dans le détail, c'est sans surprise d'abord pour les réunions (34 %) que les voyageurs d’affaires se déplaceront, les Britanniques en tête (46 % d’entre eux). Viennent ensuite les congrès (26 %), avec en particulier les Allemands (54 %), et enfin les salons (12 %), dont l’intérêt est plus marqué chez les Italiens (28 %).

Une nouvelle fois, malgré les incertitudes encore grandes sur l'organisation, ou non, des salons professionnels prévus à la rentrée et à l'automne. Pour les Français, enfin, ce sont les formations professionnelles qui arrivent en seconde position des motifs de déplacements (25 % des voyageurs interrogés).  

Mesures sanitaires

Autant de résultats qu'il conviendra d'améliorer en prenant des mesures visant à rassurer les voyageurs. À la question « Qu'est-ce qui peut vous pousser à revenir organiser un événement ou à effectuer un déplacement professionnel à Paris ? », 81 % des répondants indiquent vouloir s'assurer de la mise en place de normes sanitaires dans les lieux d'hébergement, 82 % dans les lieux de réunion et 81 % dans les moyens de transport. Des précautions aujourd'hui plus importantes que les mesures permettant aux entreprises de faire des économies.

Ces attentes, l'Office du Tourisme et des Congrès de Paris souhaite donc y répondre rapidement, notamment en axant sa communication sur les dispositifs prévus à cet effet et en mettant en avant sa charte d'engagement sanitaire, « Caring Attitude », lancée il y a quelques semaines. À destination des professionnels du tourisme parisien, celle-ci a pour objectif d'assurer les visiteurs du bon respect des mesures sanitaires. Une deuxième vague de sondage, prévue mi-août, permettra alors de mesurer les bénéfices de ces dispositifs et d'en apprendre encore un peu plus sur les attentes des entreprises en matière de tourisme d'affaires.

 

*Questionnaire portant sur les intentions de déplacements professionnels, l’organisations d’événements professionnels à Paris et l’impact de la pandémie de Covid19, adressé à sept marchés (France, Royaume-Uni, Allemagne, Italie, Espagne, Etats-Unis, Chine). 2 840 répondants enregistrés. Trois prochaines vagues de sondage sont prévues mi-août, mi-octobre et mi-décembre.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format