Menu
S'identifier
Voyages d'affaires

Mauvaise nouvelle : voyager coûtera plus cher en 2019


Publié le : 26.07.2018 I Dernière Mise à jour : 01.08.2018
{ element.images.0.titre }}
Les prix des billets d'avion devraient augmenter de 6,9% en France en 2019. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Didier Forray

Les prix des hôtels devraient augmenter de 3,7% l'année prochaine tandis que les prix des vols s'élèveront de 2,6 %.

Les prix des voyages devraient s'inscrire en hausse en 2019 selon le 5ème rapport annuel publié par la Global Business Travel Association (GBTA), l'organisation mondiale du voyage d'affaires, et Carlson Wagonlit Travel. Le Global Travel Forecast prévoit pour l'année prochaine une augmentation de 3,7% des tarifs hôteliers et de 2,6% des prix des vols.

Les prix des billets d'avion devraient d'abord être impactés par la hausse attendue des prix du pétrole. Le rapport pointe également "la pression concurrentielle émanant du manque de pilotes, les potentielles guerres commerciales et la segmentation croissante des prix visant à améliorer le rendement".

A noter toutefois que l'évolution des tarifs devrait être très disparate selon les continents : le Global Travel Forecast anticipe une hausse des prix des vols de 4,8% en Europe occidentale, dont 6,9% en France, et de 3,2% dans la zone Asie-Pacifique mais de seulement 1,8% en Amérique du Nord. "L'objectif des compagnies aériennes étant d'avoir de meilleures marges, le marché de l'aviation américaine devrait connaître une compression de sa capacité en raison d'une segmentation étendue des prix, avec moins de sièges disponibles en classes économiques premium et basique", affirment les auteurs du rapport. Les prix devraient même reculer de 2,3% en Europe de l'Est, de 2% au Moyen-Orient et en Afrique et de 2% en Amérique latine.

Très forte hausse du prix hôteliers en Europe

Les tarifs hôteliers seront quant à eux liés à l'augmentation globale du trafic aérien, qui alimentera naturellement la demande. Et les prix sont attendus en forte hausse de 5,6% en Europe et de 5,1% dans la zone Asie-Pacifique. La progression devrait être limitée à 2,8% en Amérique du Nord tandis que les prix devraient être en baisse de 2% en Europe de l'Est, 1,5% au Moyen-Orient et en Afrique et 1,3% en Amérique latine.

Ces projections s'appuient sur un modèle statistique développé par la GBTA, en collaboration avec la société d'études économiques et de marché Rockport Analytics, qui évalue le comportement historique des prix. A cela s'ajoutent les données de CWT et les informations de Moody's Analytics, du service de recherche du FMI, des Nations-Unies et d'autres grandes organisations internationales.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format