Menu
S'identifier
Voyages d'affaires

Comment AirPlus France compte davantage séduire les voyageurs d'affaires


Publié le : 15.06.2018 I Dernière Mise à jour : 15.06.2018
{ element.images.0.titre }}
AirPlus lancera sa carte affaires maison en septembre prochain en France, en partenariat avec Mastercard. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet

Le spécialiste des méthodes de paiement pour le voyage d’affaires lancera sa propre carte corporate à la rentrée.

1- Une carte corporate maison

C’est le chantier de l’année — en parallèle de la nécessaire adaptation au RGPD. AirPlus France lancera sa carte corporate en septembre prochain. "Elle est déjà disponible depuis 19 ans en Allemagne, 10 ans en Grande-Bretagne. Il était normal de l’introduire sur le marché français, par ailleurs très demandeur", précise Julie Troussicot, directrice générale d’AirPlus France.

Ce nouveau produit, qui vient concurrencer directement la carte affaires d’American Express, sera lancé en partenariat avec Mastercard. Ce dernier gère déjà les cartes virtuelles (A.I.D.A) d’AirPlus. "Mastercard est accepté dans 44 millions de points de vente dans le monde, contre 23 millions pour American Express."

Cette carte corporate sera ensuite progressivement lancée, d’ici à 2019, dans 19 pays en Europe afin de proposer une solution "globale". Elle permettra aux entreprises de doter leurs voyageurs d’affaires d’un moyen de paiement pour des dépenses ponctuelles durant leur voyage (restauration, taxi…).

"Nous donnons à nos clients une solution pour maîtriser ces dépenses qui ne peuvent pas être anticipées avant le départ", souligne la DG. Les spécificités des entreprises seront prises en compte et le produit, adapté en conséquence, selon les dates d’arrêté des comptes et de paiement des collaborateurs, la langue, la devise…

 

2- L’extension du réseau d’acceptation

AirPlus continue d’accroître le nombre de points de vente (physiques et en ligne) à accepter ses moyens de paiement (logées et virtuelles, bientôt corporate). "Nous ajoutons des entreprises du voyage, notamment dans l’hébergement, comme MagicStay, mais surtout des partenaires sur le segment de la mobilité : FranceCars, Allocab…", détaille Julie Troussicot. Des discussions sont aussi en cours avec Booking.com et les taxis G7.

 

3- Le développement de Dine+Go

La conduite du projet "Dine+Go" à titre expérimental avait été annoncée au printemps 2017. Cette nouvelle application, développée en interne, permet à un voyageur d’affaires ou un collaborateur de payer sa note au restaurant directement sur son smartphone, sans attendre l’addition au format papier à sa table. Raison du déjeuner professionnel, nombre d’invités, montant total et même possibilité d’ajouter un pourboire : tout se fait depuis l’appli Dine+Go.

Déjà en test dans une vingtaine de restaurants en Allemagne, elle a été déployée le 8 juin au restaurant Marclee, dans le 9e arrondissement parisien. "La facture est envoyée directement par mail au collaborateur, afin d’établir la note de frais", ajoute Patrick Diemer, directeur général d’AirPlus International.

 

---

Les bonnes performances de 2017

A échelle internationale, AirPlus a réalisé une année très dynamique, avec un volume d’émission de 14 milliards d’euros et un profit (EBIT) de 40 millions d’euros, notamment portée par le marché Asie-Pacifique. En France, l’année 2017 a aussi été profitable (26,3 millions d’euros, soit 12% d’augmentation par rapport à 2016). "Nous notons tout de même un ralentissement entre janvier et mai 2018 du fait des grèves Air France et SNCF", alerte Julie Troussicot.

A noter que 93% du volume d’affaires d’AirPlus sont générés directement par les entreprises, 7% par les agences de voyages. Un segment "en croissance", selon la direction.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format