Menu
S'identifier
Billet d'humeur

Le clash / le crush du mercredi : Quand Air France dérape…


Publié le : 28.02.2018 I Dernière Mise à jour : 07.03.2018
{ element.images.0.titre }}
La grève du personnel du 22 février a totalement désorganisé la belle machine Air France. I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Thierry Beaurepère

Mercredi, c’est permis ! Thierry Beaurepère est de retour pour vous faire part de son humeur du moment. Et cette semaine, il vole dans les plumes d’Air France mais avec style … Un vrai privilège !

Voler sur Privilege Style ? Voilà qui aurait dû emballer les passagers à la recherche d’une expérience  de voyage… exclusive. C’était oublier que Privilege Style est une compagnie charter ibérique. D’accord, elle transporte régulièrement les joueurs de foot de La Liga espagnole. Et imaginer que Ronaldo ou Griezmann aient laissé quelques gouttes de sueurs sur les fauteuils aurait pu émoustiller les aficionados passionnés ! Sauf que les passagers d’Air France qui ont embarqué  à bord le 24 février n’étaient pas dans une forme suffisamment olympique pour apprécier… ce privilège.

Déjà 48 heures qu’ils étaient en effet bloqués à La Réunion. Faute d’avion et d’équipage, la compagne nationale n’a trouvé mieux que Privilège Style - avec ses hôtesses ne parlant pas français et sa poignée de films uniquement en anglais - pour les rapatrier en métropole. La faute à la grève du personnel du 22 février, qui a totalement désorganisé la belle machine Air France.  

Quelques jours plus tôt, Jean-Marc Janaillac s’était pourtant réjoui de voir le groupe aérien sortir enfin d’une zone de fortes turbulences, avec un résultat d’exploitation en hausse de 42%, à 1,49 milliard d’euros.  C’était sans compter sur le zèle des pilotes et autres salariés, qui ont vite fait de doucher les espoirs d’un horizon dégagé en réclamant leur dû, comprenez une augmentation de 6%. Avant, faute d’obtenir satisfaction, de se mettre en grève…

30 000 pilotes recrutés chaque année, où va-t-on les trouver ?

Etrangement, BFM TV et consorts ont assez peu "tartiné" sur le sujet, sans doute trop occupés par les déboires de la famille Hallyday. Pourtant, avec 50% des vols long-courriers annulés, ce sont des milliers de passagers qui ont été bloqués ; parfois au bout du monde et parfois plusieurs jours. La note pour Air France s’annonce salée !

En même temps, ils auraient tort de se priver… les pilotes ! Il y a longtemps que les "maîtres du manche" n’avaient été à pareille fête. Selon l’Organisation de l’Aviation Civile Internationale, la folle croissance du transport aérien va obliger les compagnies à recruter 600 000 pilotes d’ici 2036 ! Si je compte bien, çà fait plus de 30 000 par an… Mais où va-t-on les trouver ? 

Pour éviter de ne se les faire piquer par la concurrence, les compagnies vont être obligées de mettre la main à la poche. Toujours près de ses sous, Michael O’Leary, le patron de Ryanair, a même dû se résoudre à accepter une augmentation de ses commandants de bord britanniques de 20 % !

Chez Air France, on a trouvé la solution : on embauche des champions… olympiques.  Médaillé d’or aux JO de Vancouver en 2010, Jason Lamy-Chappuis a mis un terme à sa carrière en Corée du Sud il y a quelques jours. On le retrouvera désormais dans les cockpits de notre compagnie nationale. Pour ceux qui ne le connaissent pas, Jason pratique le combiné nordique, ce sport qui mêle le saut à ski et le ski de fond. Fallait y penser !

Voilà au moins l’assurance d’un pilote qui saura décoller en douceur… et tenir la distance. A quand un champion de curling aux commandes d’un A380, pour un atterrissage sans dérapage ?         

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format