Menu
S'identifier
Ferroviaire

Comment la SNCF tente de gérer la grève d'avril


Publié le : 23.03.2018 I Dernière Mise à jour : 23.03.2018
{ element.images.0.titre }}
Le calendrier des jours de grève en avril. I Crédit photo ©DR

Auteur

  • Manon Gayet

A partir du 3 avril prochain, les syndicats appellent à une grève "perlée". Le principe : 2 jours grévés pour 3 jours travaillés. La SNCF oeuvre en coulisses pour limiter la casse. Tour Hebdo fait le point.

Le printemps s'annonce compliqué, y compris pendant les vacances scolaires. Le mois d'avril sera marqué par le nouveau principe de grève des syndicats : 2 jours de grève pour 3 jours travaillés. Difficile de prévoir le plan de transports des jours de grève d'ores et déjà annoncés : 3 , 4, 8, 9, 13, 14, 18, 19, 23, 24, 28 et 29 avril prochains. Face aux risques de voir très peu de trains circuler durant ces 12 jours, la SNCF a tout bonnement décidé de fermer les réservations pour les lignes Intercités et SNCF pour les jours de grève entre le 3 et le 29 avril. Sur le site OUI.sncf, ainsi que sur tous les canaux de vente de la compagnie, les trains sont indiqués comme étant "complets" pour bloquer toute nouvelle réservation.

"Nous donnons la priorité aux clients qui ont déjà un billet pour qu'ils voyagent dans les meilleures conditions. Si, dans le plan de transport publié la veille de leur départ à 17h, leur train est annulé, leur billet leur donnera le droit de voyager dans un autre train vers la même destination le jour de leur départ", explique une porte-parole de la SNCF.

Pas de date sur une éventuelle réouverture des ventes

Quid de ceux qui n'ont pas encore réservé leurs billets ? "Nous appelons les clients à reporter absolument leur voyage, dans la mesure du possible", répond la SNCF. La réouverture des ventes de billets risque donc de se faire à la dernière minute, au cas par cas, selon le taux de grévistes.

La grève couvrant la période des vacances scolaires de printemps, la situation s'annonce compliquée. "Nous faisons le maximum pour donner des informations en temps réel aux passagers mais nous ne connaîtrons les plans de transports qu'au dernier moment." La SNCF met en avant ses solutions pour pallier l'absence de TGV et d'Intercités : "Voyager avec IDVRoom sera gratuit et des autocars seront mis en place."

Les voyageurs détenteurs de billets TGV pour la période concernée peuvent d'ores et déjà procéder à une annulation ou à un échange, sans frais ni surcoût, y compris pour des billets non échangeables ni remboursables habituellement (comme les billets Prem's). Pour un billet Ouigo, lors de l'échange du billet, un surcoût peut être appliqué. L'ensemble des conditions d'échange et de remboursement est disponible sur le site OUI.sncf.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format