Menu
S'identifier
Aérien

WOW Air is back (et c'est surréaliste)


Publié le : 12.07.2019 I Dernière Mise à jour : 12.07.2019
{ element.images.0.titre }}
WOW Air est de retour ! Et pourrait bien s'appeler WAB Air… We Are Back ! I Crédit photo Anna Zvereva / Wikipedia

Auteur

  • Didier Forray

Après la faillite de la compagnie en mars, deux anciens dirigeants de WOW Air s'apprêtent à relancer la compagnie. A bord, un investisseur irlandais très proche de Ryanair !

On pensait WOW Air définitivement disparue après l'annonce de sa faillite en mars mais voici que le feuilleton connaît un nouveau rebondissement : deux anciens directeurs de la low-cost islandaise se disent prêts à relancer la compagnie ! Selon le quotidien islandais Fréttablaðið, l'ancien DG de WOW, Air Arnar Már Magnússon, et l'ancien directeur financier, Sveinn Ingi Steinthorsson, ont convaincu le fonds d'investissement irlandais Avianta Capital, de se lancer dans l'aventure. Petite surprise au passage : Avianta Capital a été créée en novembre 2017 par Aislinn Whittley-Ryan, la fille de Michael Kell Ryan, l'un des fondateurs de Ryanair …

Les choses sont bien avancées : la compagnie a d'ores et déjà demandé son certificat de transport aérien et le début des activités est prévu pour l'automne. Le poste de PDG reviendra à Sveinn Ingi Steinthorsson. Autre nouveauté : la nouvelle WOW Air devrait être baptisée WAB Air, pour We are back ("nous sommes de retour", en français). A voir si ce nom sera réellement conservé par la suite mais le clin d'œil n'est pas dénué d'intérêt pour mobiliser les anciens clients.

Déjà 14 destinations annoncées... et un chiffre d'affaires de 160 millions de dollars

La presse islandaise multiplie en tout cas les détails sur les futures opérations de la compagnie. Le modèle économique restera centré sur le low-cost et la compagnie entend opérer 14 destinations en Europe et en Amérique du Nord avec une flotte composée dans un premier temps de 6 appareils. Les repreneurs annoncent également dans la presse qu'ils espèrent transporter un million de passagers et atteindre un chiffre d'affaires de 160 millions de dollars au bout d'un an d'opérations, tout en employant 500 personnes. Des objectifs ambitieux !

Sur le plan financier, le montage est simple : la nouvelle compagnie sera détenue à 75% par Avianta Capital, qui met 35,5 millions d'euros sur la table, et à 25% par Neo, une société créée par les deux anciens directeurs de WOW Air et qui intègre également deux autres investisseurs privés islandais, dont Bogi Guðmundsson, un avocat qui émarge au conseil d'administration du réceptif islandais BusTravel. Deux banques islandaises, Arion Bank et Landsbanki, ont également été contactées pour accorder un prêt à hauteur de 31 millions d'euros.

A noter que le fondateur de WOW Air, Skúli Mogensen, reste cette fois sur la touche. L'ancien PDG avait lui aussi annoncé une tentative de reprendre les activités de la compagnie dans la foulée de la faillite mais sans succès.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format