Menu
S'identifier
Aérien

SETO, EdV, IATA… Les acteurs du tourisme appellent à la mise en place des tests antigéniques dans les aéroports 


Publié le : 14.10.2020 I Dernière Mise à jour : 14.10.2020
{ element.images.0.titre }}
Les tests antigéniques permettent un résultat rapide pour les passagers.  I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Brice Lahaye

Une dizaine d’organisations du secteur se sont unies pour envoyer un appel commun au gouvernement français afin de le pousser à déployer au plus vite les tests antigéniques dans les aéroports.

Ils se réunissent pour se faire entendre. BAR France, CLIA, FNAM, GIFAS, IATA, Les Entreprises du Voyage, SCARA, SETO, UAF et UMIH ont décidé de s’unir pour appeler conjointement le gouvernement à mettre en place urgemment des tests antigéniques dans les aéroports, afin de faciliter les déplacements des voyageurs.

« L’embellie de cet été ne s’est pas confirmée, le rebond de la Covid-19, la fermeture des frontières, une situation économique dégradée ont entrainé une forte réduction de la demande de transport aérien pour les mois à venir. A ce stade, selon IATA, la chute du trafic aérien est de l’ordre de 70% sur l’ensemble de l’année 2020 », rappellent-ils dans un communiqué commun.

Cette demande vient ainsi appuyer celle faite par Jean-François Rial, qui appelait il y a quelques jours dans une tribune pour Les Echos à réaliser des tests rapides dans les aéroports. 

Moins de contamination dans les avions 

Si plusieurs aéroports européens - Milan, Rome, Francfort ou encore Londres - ont déjà annoncé se doter des tests antigéniques, le dispositif n’est toujours pas présent dans les terminaux français. La mise en place de ces tests permettrait pourtant un diagnostic rapide des passagers et aiderait à une reprise plus forte du trafic aérien. 

À cela s’ajoute un nouvel argument confirmé par plusieurs études scientifiques : le faible taux de contamination dans les avions. Grâce notamment au système de filtration présent dans les appareils, qui permet de renouveler l’air d’une cabine toutes les 2 à 3 minutes. 

L’appel des acteurs du secteur sera-t-il rapidement entendu ? Interrogé lundi par les professionnels, à l’occasion du premier Conseil Interministériel du Tourisme, le Premier ministre Jean Castex a répondu qu’il soutiendrait le déploiement de ces tests antigéniques dans les aéroports français. Et cela pourrait se faire dans les jours à venir. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format