Menu
S'identifier
Aérien

Pourquoi vous devez - absolument - participer aux Assises du transport aérien


Publié le : 20.03.2018 I Dernière Mise à jour : 20.03.2018
{ element.images.0.titre }}
Les 6 mois durant lesquels les Assises sont organisés doivent permettre de faire un état des lieux complet des besoins des professionnels du secteur pour gagner en compétitivité. I Crédit photo ©Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet

La ministre du Transport Elisabeth Borne a donné ce matin le coup d'envoi des Assises. C'est parti pour 6 mois de réflexion autour du transport aérien en France. L'objectif : gagner en compétitivité à tous les niveaux. Et pour vous ? Participer ! La preuve par trois.

1- Se tenir informé des évolutions du secteur de l'aérien. Ces assises, qui se dérouleront en septembre, vont permettre de dresser un état des lieux. Et surtout, de répondre à la question : "De quoi a besoin le secteur aérien en France pour être compétitif?"

Construction d'avions, exploitation commerciale, environnement, législation... tous ces aspects seront analysés par un groupe d'élus et de professionnels. L'occasion de mettre à jour ses connaissances et de mieux comprendre les différentes évolutions de l'aérien en France, secteur qui pèse 4,3% du PIB national.

2- Faire connaître ses besoins (et ses revendications). 5 thématiques rythmeront ces 6 mois d'assises : performance économique, performance au service des territoires (de métropole et d'outre-mer), performance environnementale, performance et innovation au service des passagers et enfin, performance sociale. Des débats, colloques et conférences seront organisés pour chaque thème et permettront de faire émerger différents points de vue. Le social est un dossier particulièrement sensible à la veille de multiples mouvements de grève (Air France, SNCF...). Mais la question de la privatisation d'ADP, de la refonte du parcours client, de la sûreté ou encore des effets sur l'environnement seront également discutés. A noter, une majorité d'événements sera organisée au siège de la Direction générale de l'Aviation civile (DGAC) à Paris, avant l'été.

3- Participer à l'élaboration de la future stratégie du gouvernement. Ces différentes rencontres, menées conjointement par des élus, des chercheurs et des professionnels du transport aérien, feront émerger des recommandations qui seront ensuite synthétisées durant l'été. Mais même si vous n'êtes pas un professionnel de l'aérien, vous pouvez participer à la consultation citoyenne qui a lieu du 20 mars au 1er juin 2018 sur assisesdutransportaerien.gouv.fr. Charge ensuite à la ministre et son équipe d'élaborer une feuille de route pour le gouvernement et d'enclencher une réforme du secteur.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format