Menu
S'identifier
Aérien

Pourquoi les compagnies aériennes traditionnelles se déclinent en low cost


Publié le : 28.03.2019 I Dernière Mise à jour : 28.03.2019
{ element.images.0.titre }}
Cathay Pacific est la dernière grande compagnie en date à se lancer sur le segment low cost. I Crédit photo Flickr

Auteur

  • Didier Forray

Cathay Pacific, Japan Airlines… Les rachats ou lancements de low cost par des compagnies traditionnelles se multiplient. Retour sur un phénomène qui bouleverse le monde de l'aérien.

Une grande compagnie aérienne peut-elle se développer sans s'appuyer sur le low cost ? Au vu des lancements de ces dernières années et de l'actualité des dernières semaines, la réponse paraît évidente : les deux modèles deviennent de plus en plus imbriqués. Dernier exemple en date : Cathay Pacific a annoncé le rachat de la totalité des actions de la low cost Hong-Kong Express, qui appartenait jusque là au groupe chinois HNA. Coût de cette opération qui sera finalisée d'ici la fin de l'année : environ 560 millions

La compagnie hongkongaise, jusque là centrée sur le modèle traditionnel, fait donc à son tour son entrée sur le segment low cost. La liste des grandes compagnies mondiales qui disposent d'une déclinaison en low cost s'est fortement allongée ces dernières années.

Parmi les principales compagnies présentes sur ce segment : British Airways avec Level, Lufthansa avec Eurowings, Air France avec Transavia, Finnair avec Fly Nordic, Air Canada avec Air Canada Rouge, Emirates avec Flydubai, Air India avec Air India Express, Singapore Airlines avec Scoot, Thai Airways avec Thai Smile Air, Korean Air avec Jin Air, Asiana Airlines avec Air Busan, ANA avec Peach, Malaysian Airlines avec Firefly ou encore Qantas avec Jetstar Airways.

Beaucoup de compagnies nationales n’ont pas encore de low cost

Dans le cas de Cathay Pacific, le fait d'avoir opté pour un rachat marque une autre tendance à suivre à l'avenir : les compagnies traditionnelles à la traîne sur le low cost n'hésitent plus à sortir leur carnet de chèque pour gagner du temps. La compagnie hongkongaise aurait effectivement pu suivre le modèle de sa concurrente régionale Singapore Airlines et lancer sa propre compagnie à bas coûts.

Mais Cathay Pacific a voulu aller vite, d'autant que l'aéroport de Hong-Kong est saturé et n'offre que peu de slots. Cathay Pacific met aussi d'emblée la main sur une flotte de 24 A320 et une compagnie parfaitement opérationnelle. D'ailleurs, Cathay Pacific a précisé que Hong-Kong Express conservera sa marque et continuera à fonctionner comme une entreprise indépendante.

L'annonce de Cathay Pacific ne sera pas le dernier épisode en matière de lancements et de rachats car de nombreuses grandes compagnies internationales n'ont pas encore leur déclinaison en low cost. La tendance est claire : pour concurrencer les compagnies à bas coûts sur leur terrain, les compagnies traditionnelles n'ont pas d'autres choix que de se décliner en low cost pour lutter à armes égales en moyen-courrier comme en long-courrier. A peine arrivé, le nouveau PDG d'Air France-KLM, Benjamin Smith a d'ailleurs plaidé pour une vraie low cost long-courrier au sein d'Air France.

Prochain lancement d'ores et déjà officialisé : début mars, Japan Airlines a confié être en train de travailler sur la création d'une low cost long-courrier qui sera lancée à l'été 2020. Le nom a été depuis dévoilé : Zipair Tokyo. La compagnie sera basée à l'aéroport de Tokyo-Narita et elle sera dotée de 2 B787-8 pour commencer.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format