Menu
S'identifier
Aérien

Level France, c'est fini


Publié le : 10.07.2020 I Dernière Mise à jour : 10.07.2020
{ element.images.0.titre }}
<p>La compagnie a annonc&eacute; hier la cessation totale de ses activit&eacute;s et l&#39;organisation d&#39;un PSE dans les mois &agrave; venir.</p> I Crédit photo Adobe Stock

Auteur

  • Manon Gayet (avec AFP)

La compagnie aérienne OpenSkies, qui opère sous la marque Level en France, va cesser ses activités et mettre en oeuvre un PSE.

L’hécatombe liée à la crise du coronavirus continue dans le transport aérien. Mercredi soir, la compagnie aérienne OpenSkies, qui vole sous la marque Level en France, a annoncé sa volonté de cesser totalement ses activités et de mettre en oeuvre un plan de sauvegarde de l’emploi (PSE). En avril, c’est la branche autrichienne de la compagnie qui avait fait faillite.

« L'impact de la pandémie de Covid-19 et la probabilité que la demande des passagers ne revienne pas au niveau de 2019 avant 2023 au plus tôt, ont contraint OpenSkies à informer officiellement son comité économique et social d'un projet de cessation totale de ses activités et de sa proposition d'élaborer un plan de sauvegarde de l’emploi », affirme la compagnie dans un communiqué.

Level France cherche un repreneur

La compagnie emploie 231 personnes, mais certaines en contrat à durée déterminée ne seront pas concernées par le PSE, qui sera formellement ouvert à la négociation lors d'un comité économique et social le 15 juillet. Les discussions avec les syndicats devraient ensuite durer trois mois, selon une représentante de la compagnie, qui cherche parallèlement un repreneur.

Level, la marque low cost long-courrier d'IAG, maison mère d'Iberia et de British Airways, opère en France depuis l'aéroport de Paris-Orly depuis 2018. Ses trois Airbus A330 desservent des destinations aux Etats-Unis, au Canada ainsi que la Guadeloupe et la Martinique.

La société OpenSkies, créée en 2006 sous le nom de L'Avion, avait été rachetée en 2009 par British Airways et vole sous la marque Level depuis 2018. IAG entendait alors se positionner sur le marché low-cost long-courrier au départ de Paris, où Norwegian Air Shuttle (Norwegian) avait ouvert des liaisons vers les Etats-Unis deux ans plus tôt.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format